Le FBI perquisitionne une clinique médicale pour avoir administré de la vitamine C par intraveineuse à des travailleurs exposés au COVID-19

0
Des agents du FBI en combinaison de protection contre les matières dangereuses, équipés de respirateurs, ont fait une descente dans une clinique médicale la semaine dernière après qu’un médecin aurait donné une forte dose de vitamine C en intraveineuse à des travailleurs essentiels qui pourraient être exposés au COVID-19.

 

«A Allure Medical, nous offrons de fortes doses de vitamine C par voie intraveineuse à tous les travailleurs essentiels qui sont exposés au COVID-19,» a déclaré le Dr Charles Mok du centre médical Allure dans un spot médiatique local non diffusé au début du mois. Avant que FOX 2 Detroit ne puisse diffuser ce segment, des agents du FBI ont fait une descente dans la clinique.

Jeudi, le FBI, en collaboration avec le Département de la Santé et des Services sociaux, a fait une descente à l’Allure Medical Spa sur 26 Mile Road et Van Dyke dans le canton de Shelby, juste avant 8 heures du matin, selon FOX 2.

«Des allégations selon lesquelles la clinique a fourni des traitements frauduleux pour le COVID-19 et que la clinique n’a pas respecté les protocoles appropriés pour protéger les patients et le personnel du virus», a déclaré Mara Schneider, porte-parole du FBI.

Bien qu’aucune arrestation n’ait été effectuée, le FBI a déclaré qu’il examinait des preuves pour obtenir plus d’informations sur les traitements à base de vitamine C.

«Ce n’est pas une recherche typique de l’équipe chargée d’examiner les preuves», a déclaré M. Schneider. «Mais parce que nous ne savons pas dans quoi nous nous engageons, nous avons ici nos équipes spécialisées avec l’équipement de protection individuelle approprié».

Pour être clair, le Dr Mok n’essayait pas de cacher les services de la vitamine C par intraveineuse. Il les défendait ouvertement dans les médias locaux, notait qu’ils acceptaient de les assurer, et les proposait même gratuitement aux travailleurs essentiels.

Un médecin affilié à Allure, mais qui a souhaité garder l’anonymat, a déclaré à la FOX 2 que «la perfusion de vitamine C, est une pratique courante aux États-Unis car elle renforce le système immunitaire».

La FOX 2 rapporte qu’il a été administré à plusieurs reprises à des patients atteints de Covid-19 dans des établissements de soins intensifs pour aider à réduire les symptômes de Covid-19 au quotidien. Ce médecin a déclaré que le Dr Mok est «en avance sur ce type de traitement et a toujours fait passer la santé du patient en premier, le traitant souvent gratuitement».

Il ne semble pas que le FBI ait reçu une plainte concernant le traitement et il se peut qu’il ait lancé la descente simplement parce que le médecin donnait de la vitamine C à des personnes consentantes. Les clients ont également dit à FOX 2 qu’ils appréciaient ce que la clinique faisait.

«J’y suis allée pendant plusieurs années et j’ai toujours trouvé qu’ils étaient si accueillants, serviables et instructifs», a déclaré Nancy Smith, une patiente de l’Allure.

Même les policiers locaux recevaient des traitements à la vitamine C pour se «protéger» en première ligne.

«C’est juste un outil de plus dans ma boîte à outils pour que je reste en sécurité», a déclaré un officier de commandement de la police de Detroit au 9e commissariat, à la chaîne FOX 2.

Selon l’école de médecine de l’université de Harvard, la vitamine C à haute dose a été utilisée pour traiter les patients gravement malades avec COVID-19, mais ils notent que la science n’est pas encore au point sur le sujet.

Vidéo en Anglais : 

 

 

 

Rappel sur la Vitamine C : 

Certes tout le monde connait la Chloroquine, à laquelle je suis personnellement assez mitigé, que je nommerai comme un «traitement médian» mais surtout la Vitamine C :

 

Après le commencement des essais cliniques chinois de traitements intraveineux à la vitamine C pour lutter contre les coronavirus, le gouvernement de Shanghai recommande désormais officiellement l’utilisation de perfusions à hautes doses de vitamine C pour le traitement du Covid-19 ce qui confirme le bien-fondé de cet article. L’Association médicale de Shanghai rapporte la guérison de 4 patients atteints de pneumonie à coronavirus sévère grâce à ce traitement : http://www.orthomolecular.org/resources/omns/v16n16.shtml

En lire plus ici : https://exoportail.com/des-essais-cliniques-de-traitements-intraveineux-a-la-vitamine-c-pour-lutter-contre-les-coronavirus-commencent-en-chine/

 

Voici une déclaration officielle vérifiée du deuxième hôpital universitaire chinois Xi’an Jiaotong sur le sujet  :

«Dans l’après-midi du 20 février 2020, 4 autres patients atteints de pneumonie à coronavirus sévère se sont rétablis dans le service ouest C10 de l’hôpital de Tongji. Dans le passé, 8 patients ont été renvoyés de l’hôpital… La vitamine C à forte dose a obtenu de bons résultats dans les applications cliniques. Nous pensons que pour les patients atteints de pneumonie néonatale sévère et pour les patients gravement malades, le traitement à la vitamine C doit être instauré dès que possible après l’admission. De nombreuses études ont montré que la dose de vitamine C a un impact important sur l’effet du traitement. La vitamine C à haute dose peut non seulement améliorer la réponse antivirale du corps, mais surtout, prévenir et traiter les lésions pulmonaires aiguës (ALI) et la détresse respiratoire aiguë (SDRA).»

 

De plus voici un rapport de la Corée:

«Dans mon hôpital de Daegu, en Corée du Sud, tous les patients hospitalisés et tous les membres du personnel utilisent la vitamine C par voie orale depuis la semaine dernière. Certaines personnes ont eu une fièvre légère, des maux de tête et une toux cette semaine, et ceux qui présentaient des symptômes ont reçu 30 000 mg de vitamine C par voie intraveineuse. Certaines personnes se sont améliorées après environ deux jours et la plupart des symptômes ont disparu après une injection.» (Hyoungjoo Shin, MD)

 

Il y a au moins trois essais cliniques par intraveineuses à haute dose de vitamine C en cours en Chine. Des tonnes de vitamine C ont été envoyées à Wuhan par camion.

 

Voici un rapport d’un médecin en Chine:

«Nous devons diffuser un message dans le monde entier très rapidement: la vitamine C (petite ou grande dose) n’est pas nocive et est l’un des rares, sinon le seul, agent qui a une chance de nous empêcher de tomber malade et de traiter l’infection par COVID-19. Quand pouvons-nous, médecins et scientifiques, donner la priorité aux patients?» (Richard Z. Cheng, MD, PhD, chef d’équipe international de soutien médical pour les épidémies de vitamine C en Chine)

Les attaques des grands médias contre la vitamine C sont centrées sur de fausses allégations de dangers liés aux mégadoses. Cette tactique permet aux médias d’ignorer la vérité selon laquelle même de faibles doses de vitamine C réduisent les symptômes et les taux de mortalité. Ne laissez pas les médias vous monter la tête. Les partisans de la vitamine C sont des médecins. Ce sont des cliniciens expérimentés et accrédités qui ont lu les études scientifiques, dont voici un petit échantillon:

Même de petites quantités supplémentaires de vitamine C peuvent empêcher les patients gravement malades de mourir.

 

Covid-19: Nouvelle franche réussite de la vitamine C sur 50 patients tous guéris et sans effets secondaires :

 

Un groupe de médecins, de prestataires de soins de santé et de scientifiques s’est réuni aujourd’hui (18 mars) en ligne pour discuter de l’utilisation de doses élevées de vitamine C par voie intraveineuse dans le traitement des cas modérés à sévères de patients Covid-19. L’invité clé est le Dr Enqiang Mao, chef du service de médecine d’urgence à l’hôpital Ruijing, un hôpital majeur de Shanghai, affilié au Collège universitaire de médecine de Jiatong. Le Dr Mao est membre de l’équipe d’experts supérieurs du Centre de santé publique de Shanghai, où tous les patients Covid-19 ont été traités. Le Dr Mao est également co-auteur du consensus du groupe d’experts de Shanghai pour le traitement de l’infection Covid-19, un document officiel approuvé par l’Association médicale de Shanghai et le gouvernement de la ville de Shanghai.

Le Dr. Mao utilise de fortes doses d’IVC pour traiter les patients atteints de pancréatite aiguë, de septicémie, les cicatrisations chirurgicales et d’autres maladies depuis plus de 10 ans. Cette fois-ci, lorsque l’épidémie de Covid-19 a éclaté, lui et d’autres experts ont pensé à la Vitamine C et ont recommandé cette vitamine pour le traitement des cas modérés à sévères de patients Covid-19. La recommandation a été acceptée très tôt par l’équipe d’experts de Shanghai. Tous les patients Covid-19 dans la région de Shanghai ont été traités au Centre de santé publique de Shanghai, il y avait un total de 358 patients Covid-19 au 17 mars 2020.

Le Dr Mao a déclaré que son groupe avait traité environ 50 cas d’infections modérées à sévères au Covid-19 avec une dose IVC élevée. La dose IVC était d’environ 10 000 mg à 20 000 mg par jour pendant 7 à 10 jours, avec 10 000 mg pour les cas modérés et 20 000 pour les cas plus graves selon l’état pulmonaire (principalement l’indice d’oxygénation) et l’état de coagulation. Tous les patients qui ont reçu une IVC se sont améliorés et il n’y a pas eu de mortalité. Par rapport à la durée moyenne d’hospitalisation de 30 jours pour tous les patients de Covid-19, les patients qui ont reçu une IVC à forte dose ont eu un séjour à l’hôpital d’environ 3 à 5 jours plus court que l’ensemble des patients. Le Dr Mao a discuté d’un cas grave en particulier qui se détériorait rapidement. Il a donné un bolus de 50 000 mg de vitamine C IV sur une période de 4 heures. Ils ont observé le statut pulmonaire (indice d’oxygénation) du patient se stabiliser et s’améliorer en temps réel. Aucun effet secondaire n’a été signalé dans tous les cas traités par IVC à forte dose.

Parmi les experts qui ont assisté à la vidéoconférence d’aujourd’hui: le Dr Atsuo Yanagisawa, professeur de médecine à l’Université Kyorin de Tokyo, Japon et président de la Société internationale de médecine orthomoléculaire; Dr. Jun Matsuyama du Japon; Dr Michael J Gonzalez, professeur à l’Université de Porto Rico, Dr Jean Drisko, professeur de médecine, et Dr Qi Chen, professeur de pharmacologie, tous deux à la Kansas University Medical School, Dr Alpha « Berry » Fowler, professeur de médecine pulmonaire et de soins intensifs, Virginia Commonwealth University, Dr Maurice Beer et Asa Kitfield, tous deux de NutriDrip et de l’Integrative Medical NY, New York; Le Dr Hong Zhang de Beijing Alps Point Health Technologies, LLC; William T Penberthy, Ph.D. de Scribe LLC, Floride; Ilyes Baghli, MD, président de la Société algérienne de nutrition et de médecine orthomoléculaire (SANMO); Drs. Mignonne Mary et Charles Mary Jr, tous deux de la Remedy Room, Nouvelle-Orléans; Dr. Selvy Rengasamy, président de SAHAMM, Malaisie. Moi, Richard Cheng, M.D., Ph.D. du Cheng Integrative Health Center de Caroline du Sud, président de Cheng Health Consulting Services de Shanghai et conseiller principal de l’Association médicale de ShenZhen et de l’hôpital central de ShenZhen BaoAn, qui ai initié et coordonné cette conférence. Il était prévu la présence du Dr Thomas Levy, cardiologue certifié par le conseil d’administration et auteur prolifique de renommée mondiale de la Floride, Dr Andrew Saul, rédacteur en chef du service de nouvelles en médecine orthomoléculaire, Dr Hyoongjoo Shin de Daegu Corée et Dr Federica Spurio d’Italie mais ils n’ont pas pu assister à la conférence.

Vidéo en Français : 

La vitamine C finit par faire son entrée dans la littérature médicale Covid-19 et dans les hôpitaux américains :

Le NY Post rapporte que des patients atteints du Covid-19 à New York reçoivent désormais des perfusions de vitamine C et «s’en sortent beaucoup mieux que ceux qui n’en ont pas reçu». Selon un pneumologue: «Cela aide énormément, mais ce n’est pas mis en évidence car ce n’est pas une drogue sexy.»

«Un porte-parole de Northwell – qui exploite 23 hôpitaux, dont l’hôpital Lenox Hill dans l’Upper East Side de Manhattan – a déclaré que la vitamine C était largement utilisée comme traitement contre les coronavirus dans tout le système, mais a noté que les protocoles de médication variaient d’un patient à l’autre.»

Et pour finir une excellente vidéo sur le sujet de la vitamine C : 

 

Sourcehttps://www.fox2detroit.com/news/pre-fbi-raid-doctor-said-patients-would-be-supercharged-vs-covid-19-with-vitamin-c-treatment / https://thefreethoughtproject.com/medical-clinic-raided-vitamin-c/ / https://www.naturalnews.com/2020-04-28-fbi-hhs-raid-medical-spa-treating-coronavirus-intravenous-vitamin-c.html

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 447 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.