Le Département d’Etat américain a recruté et formé des militants antiracistes français

0

Le New York Times révèle qu’après le 11 septembre 2001, les Etats-Unis ont commencé à tendre la main aux minorités ethniques et raciales en France, par le bais de l’ambassade américaine à Paris. 

 

Avec la mort de George Floyd aux Etats-Unis, le mouvement antiraciste s’est rapidement propagé dans le monde entier. En France, il a eu un écho particulier, porté par la famille d’Adama Traoré, qui a profité de ce regain pour remettre l’affaire de la mort du jeune homme au centre des débats. Plus largement, depuis de nombreuses années, l’Hexagone voit émerger de nombreux figures se prévalant de «l’antiracisme et du décolonialisme», Rokhaya Diallo en tête. D’après le New York Times, cette nouvelle politique raciale en France est en fait directement importée des Etats-Unis, parfois même par l’entremise du Département d’Etat, le ministère des Affaires étrangères américain.

 

Des militants potentiels envoyés aux Etats-Unis :

Le quotidien américain explique qu’au cours des dernières décennies, de « nombreux Français noirs sont passés par un éveil racial, aidé par la culture pop des Etats-Unis, ses penseurs, et même ses diplomates basés à Paris, qui ont repéré et encouragé les jeunes dirigeants français noirs ». Pour exploiter ce potentiel, le Département d’Etat américain a été impliqué dans la formation de jeunes militants français en devenir en les recrutant et en les envoyant aux Etats-Unis pour suivre des cours sur « la gestion de la diversité ethnique ». A Paris, le New York Times estime que « l’ambassade a même organisé des programmes éducatifs sur des sujets comme la discrimination positive, un concept tabou en France ».

Cette initiative inquiéterait d’ailleurs beaucoup certains élus conservateurs français, selon le quotidien, qui craignent une « américanisation » de la société français et une « fragmentation du pays ». De plus, cette manœuvre américaine ne date pas d’hier. Le New York Times explique en effet que « l’ambassade des Etats-Unis à Paris a commencé à tendre la main aux minorités ethniques et raciales en France après les attentats du 11 septembre 2001, dans le cadre d’une campagne mondiale pour ‘gagner les cœurs et les esprits’ ».

 

Source : https://www.valeursactuelles.com/societe/le-departement-detat-americain-recrute-et-forme-des-militants-antiracistes-francais-121792 et https://www.nytimes.com/2020/07/14/world/europe/france-racism-universalism.html


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 648 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.