L’ancien président George H.W. Bush est mort : Une tête majeure de la Cabale tombe

7

L’agent de la Cabale George H.W. Bush (41e président des Etats-Unis) qui avait géré la fin de la Guerre froide et gagné la guerre du Golfe, est mort à 94 ans le 30 novembre, quelques mois seulement après son épouse Barbara.

 

Il Rejoint donc David Rockefeller, Zbigniew Brzezinski et John McCain

On peut également noter que la Mort de George H.W. Bush arrive après celle de David Rockefeller tel que cela était annoncé par Cobra dans son post du 28 Mars 2017 :

«Justice de Maat ! Après avoir « goûté à sa propre médecine », David Rockefeller, tête dirigeante de la faction Rockefeller de la cabale, a subi une crise cardiaque et a quitté la planète. George Bush Sr, Henry Kissinger and Dick Cheney devraient le suivre très bientôt, dans cet ordre particulier

 

George H.W. Bush était le premier à citer publiquement le «Nouvel Ordre Mondial» :

Pour donner une idée de ce dont cette faction est capable de faire : La Cabale avait tenté de mettre l’Alliance orientale à genoux en août 2015 en attaquant la Chine avec des événements tels que l’explosion de Tianjin, qui avait été ordonnée par les Jésuites et menée par la faction Bush.

Capture d’écran d’une vidéo amateur de l’explosion de Tianjin, le 12 août 2015.

Sa mort est certes très symbolique mais également très importante car il faisait partie d’un groupe nommé les «Quatre Impies» composé de George H.W. Bush, Henry Kissinger, Donald Rumsfeld et Dick Cheney.

Les « Quatre impies »

Leur faction composé des Rockefeller / Kissinger / Bush / Rumsfeld / Halpern / Cheney et d’uine partie du complexe militaro-industriel a grandement participé aux programmes spatiaux secrets et à la construction des bases souterraines à travers des sociétés telles que Halliburton, Bechtel, Rand, Sandia, Wackenhut, Morton Thiokol, Raytheon, Blackwater.

Les principaux acteurs de la faction Rockefeller / Illuminazi sont : David Rockefeller (Mort), George Herbert Walker Bush (Mort),Henry Kissinger ( théoriquement le prochain ) Dick Cheney, Jay Rockefeller, Donald Rumsfeld, Karl Rove et Paul Wolfowitz.

Cette faction ne veut pas se rendre, ils veulent se battre jusqu’à leur fin amère, prêt à déclencher une guerre mondiale nucléaire. Cette faction est la plus agressive de la Cabale. Inutile de dire que les forces de la Lumière ne permettront pas que cela se produise.

Le prince saoudien Mohammed bin Salman, soutenu par Rothschild, a purgé la faction saoudienne axée sur Bush qui était partiellement responsable du 11 septembre. Affaiblissant grandement leur influence.

Le plan jésuite est de laisser les forces de la Lumière purger la faction Illuminazi (Rockefeller, Bush, Kissinger, Cheney & Co.) puis de faire secrètement équipe avec les Rothschild pour reprendre le processus de création du nouveau système financier en essayant d’aller plus vite que le nouveau système financier de l’alliance positive. Leurs agents sont présents lors des négociations interminables pour la reddition de la Cabale et ils essaient de rapprocher les accords de l’agenda jésuite. C’est la source des propositions pour faire du Pape le nouveau M1 (contrôleur monétaire). C’est la raison pour laquelle le nouveau Pape jésuite promeut l’idée d’une banque centrale mondiale. Ils envisagent aussi sérieusement l’idée d’autoriser un jubilé mondial de la dette pour qu’ils soient dépeints comme des sauveurs de l’humanité sous les ailes de l’Église catholique «bienveillante». Ils feraient alors la promotion du culte catholique d’une manière renouvelée et plus attrayante pour le public, et y intégreraient graduellement d’autres religions (à commencer par le bouddhisme) jusqu’à ce qu’ils atteignent leur objectif d’un culte mondial de programmation de l’esprit religieux, tout en gardant sous le tapis les atrocités passées de l’Église catholique.

Inutile de préciser que ce plan désespéré est voué à l’échec.

 

Article construit par ExoPortail sur base d’informations de Cobra et de recherches personnelles.

Ajouts : 

Alors que l’establishment célèbre la vie de l’ancien président et que les Américains font la queue pour pleurer le décès de leur dirigeant, les faits rapportés dans les médias grand public sont très différents de l’héritage qu’il laisse derrière lui :

Les premières années :

George Herbert Walker Bush est né le 12 juin 1924 au Massachusetts à Prescott Sheldon Bush et Dorothy (Walker) Bush. Peu de temps après sa naissance, la famille a déménagé dans le Connecticut où il a commencé son éducation formelle à Greenwich Country Day School. À l’âge de dix-huit ans, Bush a rejoint l’U.S. Navy.

Au cours de son mandat dans la marine, Bush était stationné avec l’escadron de torpilles 51 à bord de l’USS San Jacinto. Le 1er août 1944, son unité lance une opération contre les Japonais dans les îles Bonin. Le 2 septembre 1944, l’avion de Bush a été abattu, entraînant la mort de huit aviateurs de la Marine, laissant Bush comme seul survivant. Cet épisode, connu plus tard sous le nom d’incident de Chichijima, a fait que le futur président a été salué comme un héros de guerre.

Carrière politique :

Après avoir obtenu son diplôme de Yale, Bush a commencé sa carrière en politique et a été élu président du Harris County, Texas Republican Party en 1963. Trois ans plus tard, Bush est élu à la Chambre des représentants des États-Unis, marquant le début d’une ascension fulgurante qui le conduira à être nommé directeur de la Central Intelligence Agency en 1976.

En tant que directeur de la CIA, M. Bush était chargé de superviser le paiement de centaines de milliers de dollars au dirigeant panaméen et trafiquant présumé de cocaïne, Manuel Noriega. Bien que Bush ait prétendu qu’il n’était pas au courant des activités illicites de Noriega avant 1988, l’implication de la CIA en Amérique latine allait finir par donner lieu à une controverse nationale sous l’administration Reagan, dans ce qu’on a appelé le scandale Iran-Contra.

Alors que Bush a servi moins d’un an à la tête de la CIA, il a également été pris en train de détruire des preuves de crimes de guerre américains. Tel que rapporté par MuckRock :

«Des dossiers déclarés secrets récemment découverts au CREST montrent que la CIA n’a pas tenu sa promesse d’obéir à la loi en détruisant les dossiers des activités illégales et des méfaits de l’Agence.»

Quatre ans après avoir été directeur de la CIA, George H.W. Bush a été élu vice-président des États-Unis. Siégeant sous l’ancien président Ronald Reagan, M. Bush a fait profil bas et a évité de prendre des décisions politiques ou de critiquer l’administration Reagan, mais il a assisté à un grand nombre de cérémonies et de manifestations publiques.

En 1988, Bush a été élu président en battant Michael Dukakis du Massachusetts. Au cours de sa première année au pouvoir, l’approbation de Bush a commencé à baisser en raison de son incapacité à traiter avec Manuel Noriega, le dirigeant panaméen qu’il avait aidé alors qu’il était à la tête de la CIA. Bush réagit en décidant d’envahir le Panama et, le 20 décembre 1989, il déploya 25 000 soldats dans ce petit pays. Bush a justifié l’invasion – code nommé opération juste cause – pour des raisons de sécurité nationale. Le président a induit le pays en erreur en affirmant que Noriega avait menacé les États-Unis, une affirmation qui s’est révélée fausse. Au bout de deux semaines, le conflit a pris fin, entraînant la mort de vingt soldats américains et de 2 000 Panaméens.

Moins d’un an après l’invasion du Panama, Bush s’est de nouveau retrouvé face à une autre débâcle de la politique étrangère. Le 2 août 1990, le dirigeant irakien Saddam Hussein a commencé une invasion du Koweït voisin. En réponse, le président Bush et les médias américains ont utilisé le «témoignage» d’une jeune Koweïtienne de 15 ans, connue uniquement sous son prénom de Nayirah, pour justifier l’intervention américaine au Koweït. Cependant, Nayirah a été découverte plus tard comme étant la fille d’un ambassadeur des États-Unis, qui était persuadé par des spécialistes des opérations psychologiques militaires.

La vie après la politique :

Après avoir quitté ses fonctions en 1993, George H.W. Bush a pris sa retraite avec sa femme Barbara et a construit une maison dans une communauté près de Houston, au Texas. Bien qu’il ait pris sa retraite, l’ancien président fera toujours l’objet d’une controverse.

En 1999, l’ancien général de brigade Russell S Bowen a publié un livre intitulé «The Immaculate Deception – The Bush Crime Family Exposed». Dans le livre, le général Bowen détaille le rôle présumé du gouvernement dans la dissimulation du rôle de Bush dans l’assassinat de John F. Kennedy.

L’année dernière, au plus fort du mouvement #MeToo, au moins cinq femmes ont affirmé avoir été maltraitées par l’ancien président. Dans une interview accordée à Time Magazine, une femme nommée Roslyn Corrigan a affirmé que Bush l’avait agressée sexuellement en 2003 alors qu’elle n’avait que 16 ans. Au moins cinq autres femmes ont accusé Bush d’agression sexuelle, y compris une femme sans nom du Michigan qui a affirmé que l’ancien président l’avait pelotée en 1992 lors d’une campagne électorale. L’actrice Heather Lind a également déclaré, dans un post Instagram maintenant supprimé, que Bush l’avait pelotée lors d’une séance photo en 2014.

Peut-être qu’au lieu de louer aveuglément un criminel reconnu, les Américains devraient envisager de se demander quels autres crimes le gouvernement américain et les médias couvrent de l’ancien président.

( Ajout Exoportail : La suite de cet article ici : L’histoire du clan Bush : La connexion Nazie au service des Jésuites )

Source de l’ajout : https://thefreethoughtproject.com/the-forgotten-legacy-george-h-w-bush-that-the-media-wont-tell-you-about/

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don. Merci beaucoup.

Nouveau : Vous avez la possibilité de soutenir ExoPortail avec le nouvel Outil français «UTIP» qui offre plusieurs options dont une qui permet d’'aider FINANCIÈREMENT SANS DONNER DE L'ARGENT mais seulement avec 30 secondes de votre temps une ou plusieurs fois par jour sans créer de compte, d'avance merci beaucoup pour votre soutien (le lien en cliquant sur l'image)  ===►

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 711 autres abonnés

7 Commentaires

  1. Merci Jonathan pour cet article.
    Décidement « la mauvaise herbe » vit très longtemps, Rockfeller mort à 104 ans , Bush Sr 94… les autres ne sont pas prêts de mourir ! Ou alors ils seront jugés pour leurs crimes, ou alors il y aura un miracle qui fera en sorte qu’ils meurent plus vite que les autres du genre avec  » Stardust  » s’ils tentent une action désesperée.

    • Cela demande confirmation pour Bush, mais pour tout les autres cités leurs morts ont été provoqué par des « technologies » de force de la lumière au moment où cela était sécuritaire de le faire.

  2. Cobra a écrit dans ses commentaires : « Thanks everybody for successful meditation. George Bush Sr was captured by the Light Forces and is now facing consequences of his past actions. In a few days, off he goes to the Central Sun »

  3. Bonjour,

    Le pape souhaite intégrer le bouddhisme à la religion catholique ?

    Je suis né protestant ce qui est déjà un plus par rapport à ceux, croyants laïcs catholique romain, victimisé par la dogmatique et vampirisante église catholique romaine.

    Pour ma part cela fait plus de 30 ans que j’ai laissé derrière moi toutes ces traditions où il suffit de croire, pour m’être investi en tant que pratiquant bouddhiste.

    Dans ce contexte personnel cela me fait tordre de rire (arrêtez j’ai les lèvres gercées !) que le Pape puisse avoir ne serait-ce qu’un instant, pu imaginer intégrer le bouddhisme à la religion catholique.

    l’ensemble des Maîtres bouddhistes de même que ses pratiquants, je parle pour eux tous, même s’ils en avaient les moyens, la dernière chose qu’ils souhaiteraient, serait d’intègrer le christianisme tel que le pratique ses différents courants actuels.

    L’enseignement bouddhiste se situe à une hauteur et un niveau d’enseignements inaccessible à ceux pratiquant cette tradition qui a été dénaturée durant des millénaires et juste après la mort du Christ, qui au passage dans le bouddhisme le place au même niveau qu’un bodhisattva rien de moins, rien de plus.

    Mais là on parle bien que du Christ, et non pas de l’ensemble de la clique de ses suivants, tous saints qu’ils soient.

    Bien à vous.

  4. Bonsoir Jonathan, et bien voilà, ça commence à bouger et j’ai bien l’impression que ça va s’accélérer…
    Très bien !
    Je vient de tomber sur une vidéo, qui je pense, peut t’intéresser, à moins que tu sois déjà au courant :
    h ttps://www.youtube.com/watch?v=wj0SOBx8-KU

    Au fait, le vatican va bientôt s’effondrer et toutes les autres religions vont suivre… place à la spiritualité !
    Merci pour ton travail

    • Oui mais je suis en désaccord avec beaucoup de points. La vision sur trump, il est dit des choses erronées sur la vente des fiducies de Rothschild, il est dit aussi dans la vidéo que les bush sont les plus riches de cabale ce qui est faux etc. Mais oui globalement il y a du lourd qui se passe en coulisse et certaines choses qui sont mises en lumière sur exoportail et d’autres sites.

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.