La Californie interdit enfin les pesticides liés aux lésions cérébrales chez les enfants

1

Un pesticide agricole populaire qui a été associé à des lésions cérébrales chez les enfants ne sera plus vendu en Californie à partir de février, ont annoncé les autorités de l’État mercredi, comme le rapporte l’AP.

 

En vertu de l’accord, les agriculteurs seront toujours autorisés à utiliser le pesticide chlorpyrifos, mais devront arrêter à la fin de 2020.

Si le fabricant de chlorpyrifos avait décidé de s’engager dans une longue bataille juridique plutôt que de retirer volontairement son produit, le délai d’élimination du pesticide aurait été beaucoup plus long, selon le Los Angeles Times.

«Pendant des années, les défenseurs de la justice environnementale se sont battus pour faire sortir les pesticides chlorpyrifos de nos communautés», a déclaré le gouverneur Gavin Newsom dans un communiqué publié par l’EPA de Californie. «Grâce à leur ténacité et au travail d’innombrables autres personnes, cela se produira maintenant plus rapidement que prévu à l’origine. C’est une grande victoire pour les enfants, les travailleurs et la santé publique en Californie.»

Le pesticide est largement utilisé car les agriculteurs en dépendent pour certaines des cultures les plus populaires du pays, notamment la luzerne, les amandes, les agrumes, le coton, le raisin et les noix, selon l’AP.

Les organismes californiens de réglementation de l’environnement visent à interdire le chlorpyriphos depuis des années. Ils avaient désigné le pesticide comme un «contaminant toxique de l’air» qui est nocif lorsqu’il pénètre dans la voie respiratoire ou qu’il entre en contact avec la peau. Cette désignation a permis d’inclure dans l’accord d’hier l’interdiction de la pulvérisation aérienne de chlorpyrfios, comme l’a signalé NPR.

Le gouvernement fédéral a également cherché à mettre fin à l’utilisation du chlorpyrifos sous le gouvernement Obama. L’administration Obama a proposé d’interdire le pesticide en 2015 lorsque l’Agence fédérale de protection de l’environnement (EPA) a découvert que le chlorpyrifos pouvait nuire aux consommateurs. Cependant, au début de 2017, l’EPA, sous l’administration Trump, a fait marche arrière et a déclaré qu’il y avait trop d’incertitude à ce sujet, comme l’a signalé NPR.

Depuis que le gouvernement fédéral a fait marche arrière dans son plan d’interdiction du pesticide, la Californie a décidé de mettre en œuvre son propre règlement. Hawaii et New York sont déjà en train d’introduire progressivement leurs propres interdictions, selon l’AP.

«La fin rapide de la vente du chlorpyrifos protège les communautés vulnérables en retirant un pesticide nocif du marché», a déclaré Jared Blumenfeld, secrétaire à la Protection de l’environnement de la Californie, dans un communiqué. «Cet accord évite un long processus juridique tout en fournissant un calendrier clair pour les agriculteurs californiens alors que nous cherchons à développer des pratiques alternatives de lutte antiparasitaire.»

L’État a accepté d’injecter 5,6 millions de dollars pour aider les fabricants de pesticides à mettre au point une solution de rechange plus sûre.

«Mais pour votre information, c’est ce que l’agriculture fait tous les jours, nous sommes toujours à la recherche de nouveaux produits, des produits plus sûrs et efficaces», a déclaré Casey Creamer, président de la California Citrus Association, qui représente environ 5 000 producteurs, selon l’AP.

M. Creamer a ajouté que lui et son organisation estiment que les risques sont bien moindres que ceux présentés par l’État.

«Nous pensions vraiment que les évaluations de l’exposition et des risques n’étaient que gonflés et qu’il ne s’agissait pas d’une véritable caractérisation des mesures de protection déjà en place», a-t-il dit selon l’AP.

Corteva AgriScience, anciennement connue sous le nom de Dow AgroSciences, est le plus grand fabricant du produit chimique. Après avoir imposé des restrictions de plus en plus sévères sur les applications des produits à base de chlorpyrifos au cours des dernières années, l’État a choisi de révoquer les homologations de produits cette année, ce qui constitue effectivement une interdiction. Selon le Los Angeles Times, les entreprises qui fabriquent le pesticide, sous la direction de Dow, avaient demandé une audience, ce qui a retardé la mise en œuvre de l’interdiction.

Corteva a déclaré dans un communiqué qu’elle était parvenue à un accord «dans le meilleur intérêt des producteurs concernés», comme le rapporte l’AP.

«Grâce à des mesures récentes, l’État de la Californie a improvisé et mis en œuvre plusieurs exigences réglementaires particulièrement exigeantes pour le chlorpyrifos. Ces nouvelles et nouvelles exigences ont rendu pratiquement impossible l’utilisation de cet outil important par les producteurs dans leur État», a déclaré M. Corteva dans sa déclaration.

Quant au gouvernement fédéral, le chef de l’EPA, Andrew Wheeler, avait prolongé l’examen de l’innocuité du chlorpyrifos jusqu’en 2022, mais des plaintes au sujet de son processus ont forcé l’agence à accélérer le processus d’examen et à rendre une décision en octobre prochain, selon le Los Angeles Times.

 

Source : https://www.latimes.com/business/story/2019-10-09/chemical-companies-agree-to-end-fight-over-pesticide-banhttps://www.ecowatch.com/california-pesticide-ban-chlorpyrifos-2640916528.html?rebelltitem=2#rebelltitem2https://www.npr.org/2019/10/09/768795666/california-bans-popular-pesticide-linked-to-brain-damage-in-children et https://www.apnews.com/2b433b664d834f3faa4e39ff257cabb6

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 958 autres abonnés

Partager l'article :

1 Commentaire

  1. je ne doute pas un instant que ce pesticide interdit en février est déjà remplacé par un autre à la formulation quasi identique… c’est juste un ressenti, pas une info… ça vous le fait aussi, ce genre de truc ????

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.