La BCE au gouvernement italien : Votre or est à nous

2
Alors que les querelles au sujet des plans du gouvernement populiste italien visant à faire disparaître son déficit budgétaire pour financer un programme de réductions fiscales et de dépenses sociales (y compris un «revenu citoyen») ont fait les grands titres, la question des 2 451 tonnes d’or que possède la banque centrale italienne a été ignorée – au moins en dehors du territoire italien.

 

Mais cela va peut-être changer.

Mardi, la BCE a demandé à la Ligue, le parti dominant de la coalition au pouvoir en Italie, de supprimer une référence à la Banque d’Italie détenant de l’or comme «titre exclusif de dépôt», selon Bloomberg.

Traduction ? Si l’Italie n’est pas autorisée à détenir le titre de propriété de l’or italien, l’or italien appartient désormais à la BCE.

La flambée d’aujourd’hui sur le «titre» d’or de l’Italie survient deux mois après que le «Wall Street journal» a rapporté que les populistes au pouvoir en Italie ont poursuivi leurs efforts pour prendre le contrôle de la banque centrale et de ses réserves d’or. Se plaignant que des centaines de milliers de petits investisseurs individuels ont perdu des milliards de dollars après la faillite de plusieurs banques italiennes ces dernières années, le gouvernement italien actuel a décrit la banque centrale comme le symbole d’une élite technocratique à l’écart des besoins des Italiens ordinaires.

«Nous avons besoin d’un changement de cap à la Banque d’Italie si nous pensons à ce qui s’est passé ces dernières années», a déclaré le Vice-Premier Ministre Luigi Di Maio, leader du Mouvement 5 étoiles.

Peu de temps après, des législateurs du mouvement 5 étoiles ont demandé au Parlement d’adopter deux projets de loi.

L’une de ces lois ordonnerait aux propriétaires de la banque centrale, pour la plupart des banques privées, de vendre leurs actions au Trésor italien à des prix datant des années 1930, l’autre déclarerait le peuple italien propriétaire de la réserve de 2451,8 tonnes d’or de la Banque d’Italie, d’une valeur d’environ 102 milliards $ aux prix courants : https://exoportail.com/le-gouvernement-italien-sapprete-a-saisir-les-reserves-dor-de-la-banque-centrale-pour-le-rendre-au-peuple/

«L’or appartient aux Italiens et non aux banquiers», a déclaré Giorgia Meloni, chef des Frères d’Italie, un parti d’opposition d’extrême droite qui soutient les deux projets. «Nous sommes prêts à nous battre partout en Italie et à amener les Italiens dans la rue si nécessaire

Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de conflit, mais si Draghi vient de dire à l’Italie que son or appartient maintenant à la banque centrale basée à Francfort, nous prévoyons que cela va changer.

Pendant ce temps, hier, les rendements du BTP italien ont chuté à leur plus bas niveau en un an, les investisseurs poussant un soupir de soulagement à la suite d’informations selon lesquelles la Commission européenne retarderait le lancement d’une «procédure de surendettement» – un processus qui ferait probablement de l’Italie le premier pays de la zone euro à devoir payer une amende (pouvant atteindre des milliards d’euros) pour «violation des règles fiscales strictes du bloc».

Selon les rapports, l’UE attendait pour donner plus de temps au gouvernement italien pour essayer de trouver un compromis. Pendant ce temps, la Ligue et le Mouvement Cinq Étoiles ont tous deux élaboré un plan pour que le Trésor italien et la Banque d’Italie émettent des mini-BOT – des obligations qui aideraient apparemment le gouvernement italien à régler les arriérés de paiement, mais que les critiques ont dénoncé comme une monnaie parallèle. Le président de la BCE, Mario Draghi, a dénoncé ce plan comme un pas vers le lancement d’une monnaie parallèle : https://exoportail.com/une-monnaie-parallele-a-leuro-en-italie-le-parlement-italien-autorise-le-test-dun-nouveau-mode-de-paiement/

Aujourd’hui, alors que le prix de l’or atteint son plus haut niveau en six ans, la BCE fait savoir au gouvernement italien qu’elle ne laissera pas la Banque d’Italie vendre ses réserves d’or pour remédier aux difficultés financières du pays.

Ce n’est qu’un exemple de plus de l’intensification de la pression financière exercée par la BCE sur le gouvernement italien, tout en affirmant son contrôle sur le système bancaire européen. À la fin de l’année dernière, alors que la bataille budgétaire entre Rome et Bruxelles battait son plein, la BCE a subtilement menacé de rester les bras croisés et de voir le système financier italien imploser si les rendements obligataires italiens montaient en flèche.

Faire la chasse aux réserves d’or italiennes est une autre tactique de la BCE pour mettre les populistes italiens au pied du mur.

Source : https://www.zerohedge.com/news/2019-06-25/ecb-italian-government-your-gold-ours-now

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 871 autres abonnés

Partager l'article :

2 Commentaires

  1. Il faut que les Italiens mettent leurs ors en sûreté, reprennent le contrôle de leurs banques centrales en émettant eux même l’argent dont il ont besoin, sortir de l’Union l’Européenne et de l’Otant pour reprendre sa souveraineté et envoyer la banque centrale et FMI se faire voir et s’occuper leurs affaires et tout le monde devrait en faire autant, sortir de se système mafieux à la botte des multinationales et de la fiance frauduleuse, mis en place par ses banquiers pour s’enrichir sur le dos du peuple, maintenant cela suffit les banquiers arrivent à leurs thèmes car nous allons tous nous légué contre eux et ils seront condamnés pour toutes fraudes qui ont mis les peuples en esclavage.

  2. Commentaire en partage de cet article sur mon compte Facebook :

    Bonjour,

    Ceux qui seront à mon avis au pied du mur ne seront pas les italiens, mais la BCE et tout le système de contrôle pyramidal de l’UE, qui avec cette action, attise le feu.

    Ce qui risque d’arriver n’est pas l’implosion de l’Italie, mais l’explosion de la communauté européenne,qui n’est de toutes façon pas très loin de s’écrouler.

    Bien à vous toutes et tous et je vous souhaite un excellent week-end.

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.