Klaus Schwab : la grande réinitialisation «conduira à la fusion de notre identité physique, numérique et biologique»

2
Le mondialiste Klaus Schwab a clairement indiqué que la transhumanisme fait partie intégrante de «La grande remise à zéro» lorsqu’il a déclaré que la quatrième révolution industrielle «conduirait à une fusion de notre identité physique, numérique et biologique», ce qu’il précise dans son livre, qui est des puces implantables qui peuvent lire vos pensées.

 

Comme nous l’avons souligné précédemment, «The Great Reset» attire un déluge d’attention nouvelle au lendemain de la pandémie de coronavirus, qui, selon le Premier ministre canadien Justin Trudeau, est «l’occasion d’une remise à zéro».

Le programme est principalement basé sur le démantèlement du système capitaliste actuel en faveur d’un régime technocratique plus centralisé qui entraînera une baisse du niveau de vie, une diminution de la consommation de carburant, une réduction des libertés civiles et une automatisation accélérée des emplois.

Cependant, un autre aspect clé du «The Great Reset», ou la «quatrième révolution industrielle» comme l’appelle Schwab, est la fusion de l’homme avec la machine.

«Ce à quoi la quatrième révolution industrielle va conduire, c’est à une fusion de notre identité physique, numérique et biologique», a déclaré Schwab au Chicago Council on Global Affairs.

Schwab a ensuite expliqué comment son livre, «Façonner l’avenir de la quatrième révolution industrielle», comment la technologie à venir permettra aux autorités de «s’immiscer dans l’espace jusqu’ici privé de notre esprit, en lisant nos pensées et en influençant notre comportement».

Il poursuit en prédisant que cela incitera les forces de l’ordre à mettre en place des programmes de pré-criminalité de type «Minority Report».

«Au fur et à mesure que les capacités dans ce domaine s’amélioreront, la tentation pour les forces de l’ordre et les tribunaux d’utiliser des techniques pour déterminer la probabilité d’une activité criminelle, évaluer la culpabilité ou même éventuellement récupérer des souvenirs directement dans le cerveau des gens augmentera», écrit Schwab. «Même le fait de traverser une frontière nationale pourrait un jour impliquer un scanner cérébral détaillé pour évaluer le risque de sécurité d’un individu».

Schwab s’exprime également avec beaucoup de lyrisme sur le rêve utopique transhumaniste partagé par tous les élitistes, qui conduira finalement à la création de cyborgs humains.

«Les technologies de la quatrième révolution industrielle ne s’arrêteront pas à faire partie du monde physique qui nous entoure – elles deviendront une partie de nous», écrit Schwab.

«En effet, certains d’entre nous ont déjà le sentiment que leurs smartphones sont devenus une extension de nous-mêmes. Les appareils externes d’aujourd’hui, des ordinateurs portables aux casques de réalité virtuelle, deviendront presque certainement implantables dans notre corps et notre cerveau».

Schwab approuve aussi ouvertement une chose dont les médias prétendent encore qu’elle n’est qu’un domaine de discussion pour les théoriciens de la conspiration, à savoir «les micropuces actives implantables qui brisent la barrière cutanée de notre corps».

Le mondialiste salue l’arrivée de «dispositifs implantés qui aideront probablement aussi à communiquer des pensées normalement exprimées verbalement par le biais d’un smartphone « intégré », et des pensées ou humeurs potentiellement non exprimées par la lecture d’ondes cérébrales et d’autres signaux».

En d’autres termes, la «fusion de notre identité physique, numérique et biologique» est liée à la singularité transhumaniste et à un avenir où chaque mouvement et chaque pensée seront suivis par une puce électronique implantée.

Ce n’est pas une «théorie de la conspiration» quand ils vous disent ouvertement ce qu’ils veulent faire.

 

Source : https://summit.news/2020/11/16/klaus-schwab-great-reset-will-lead-to-a-fusion-of-our-physical-digital-and-biological-identity/

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don Paypal ou par Tipeee. Merci beaucoup.

N'hésitez pas à nous rejoindre sur notre canal ExoPortail sur Télégram pour contourner la censure ! :

 

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 815 autres abonnés

2 Commentaires

  1. Le plus fort dans tous cela, c’est que des criminels veulent contrôler la plus part des gens tranquilles qui ne cherchent qu’à vivre. C’est contre ceux qui veulent mettre en place leur délire qu’il faut retourner cette technologie, qui sont eux mêmes coupables du délabrement de la société. Psychopathes en liberté voulant anéantir ceux qui ne sont pas capable de comprendre l’esprit humain. Que seule une longue évolution naturelle peut garantir un résultat sain et durable avec une sélection qui se fera tout le long d’une vie, par la vie elle même et non par des psychopathes qui ne comprennent que la technologies.

    Extrait du livre EN COMPAGNIE DE NIETZSCHE (imprimé Octobre 1991)

     » …..dans son ouvrage « Ainsi parlait Zarathoustra « , le philosophe est on ne peut plus clair :
     » Vous avez franchi le chemin qui va du ver jusqu’à l’homme, et à beaucoup d’égard vous êtes restés ver. Autrefois vous avez été singe et maintenant encore l’homme est plus singe qu’aucun singe . ….Tous les êtres jusqu’à présent ont créé quelque chose qui les dépasse….L’homme est quelque chose qui doit être surmonté. »
    Ainsi, l’homme doit continuer de se perfectionner et de se surpasser pour devenir un être vivant de qualité encore meilleure, telle est la conception de Nietzsche. Qui oserait rejeter et pour quel cause, cet idéal de vrai progrès ?
    Car la question posée par Nietzsche voici plus d’un siècle ne se retrouve-t-elle pas dans celle que nous nous posons tous aujourd’hui : le vrai progrès , est-ce le développement incessant et incontrôlable de la civilisation mécanique et technique qui finit par écraser l’individu, ou bien est-ce le développement des qualités et des capacités de l’être humain lui-même, mis en demeure de maitriser les conséquences de ses propres inventions ?
    Pierre Lance

     » Les Hommes achètent du progrès technique et ils s’imaginent qu’ils progressent. Mais celui qui renonce à progresser en tant qu’être vivant, celui-là sera détruit par le progrès technique, et ce sera justice. La loi de la nature l’éliminera, car la nature ne respecte que ce qui se perfectionne organiquement.

    Parut dans l'Ere Nouvelle N°9 septembre 1981 Pierre Lance Écrivain Philosophe

    QUI VERRA VIVRA ! Edittorial du premier numéro de l’Ere Nouvelle Décembre 1980

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.