John McAfee arrêté en Espagne en vue de son extradition vers les États-Unis pour évasion fiscale et escroquerie aux cryptomonnaies

0
L’excentrique millionnaire a été arrêté en Espagne, où il attend d’être extradé vers les États-Unis après avoir été accusé d’évasion fiscale par des procureurs fédéraux qui prétendent que McAfee a dissimulé de la cryptoconnaie, un yacht et des biens immobiliers dans le cadre d’une conspiration visant à frauder le fisc, qu’il a négligé de payer de 2014 à 2018.

 

Dans le même temps, la SEC a également inculpé l’ancien programmeur pour avoir promu des investissements dans des offres initiales de pièces de monnaie (ICO) auprès de ses adeptes sur Twitter sans révéler qu’il avait été payé pour le faire. Le garde du corps de McAfee, Jimmy Watson, Jr, a également été inculpé pour son rôle dans le prétendu stratagème.

Le dernier tweet de McAfee date du 12 septembre, dans lequel il explique pourquoi il ne vote pour personne :

«Pourquoi choisirais-je une personne plutôt qu’une autre pour me contrôler ? Les maîtres esclaves sont les mêmes. Nous sommes des nombres plutôt que des personnes, quel que soit le maître».

Un acte d’accusation a été levé aujourd’hui, accusant John David McAfee d’évasion fiscale et d’omission délibérée de remplir des déclarations d’impôts, a annoncé le procureur général adjoint principal Richard E. Zuckerman de la division fiscale du ministère de la justice et le procureur américain D. Michael Dunavant pour le district ouest du Tennessee.

L’acte d’accusation du 15 juin 2020 a été descellé suite à l’arrestation de McAfee en Espagne où il est en attente d’extradition.

Mcafee Unsealed Indictment 0 by Zerohedge

 

Selon l’acte d’accusation, John McAfee a gagné des millions de dollars grâce à la promotion de cryptomonnaies, à son travail de consultant, à ses conférences et à la vente des droits sur l’histoire de sa vie pour un documentaire. De 2014 à 2018, McAfee n’aurait pas rempli de déclaration d’impôts, bien qu’il ait perçu des revenus considérables de ces sources. L’acte d’accusation ne prétend pas que, durant ces années, McAfee ait reçu des revenus ou ait eu un quelconque lien avec la société d’antivirus portant son nom.

Selon l’acte d’accusation, McAfee se serait soustrait à ses obligations fiscales en ordonnant que ses revenus soient versés sur des comptes bancaires et des comptes de change cryptés au nom de prête-noms. L’acte d’accusation allègue également que McAfee a tenté de se soustraire à l’IRS en dissimulant des actifs, notamment des biens immobiliers, un véhicule et un yacht, au nom d’autres personnes.

S’il est reconnu coupable, McAfee risque une peine maximale de cinq ans de prison pour chaque chef d’accusation d’évasion fiscale et une peine maximale d’un an de prison pour chaque chef d’accusation d’omission délibérée de remplir une déclaration d’impôt. McAfee risque également une période de mise en liberté surveillée, de restitution et de sanctions pécuniaires.

Parallèlement, la SEC a également inculpé McAfee pour avoir fait la promotion d’investissements dans des offres initiales de pièces de monnaie (ICO) auprès de ses adeptes sur Twitter sans révéler qu’il avait été payé pour le faire. Le garde du corps de McAfee, Jimmy Watson, Jr, a également été inculpé pour son rôle dans la présumée machination.

Selon la plainte de la SEC, McAfee a fait la promotion de plusieurs OIC sur Twitter, prétendant être impartial et indépendant alors qu’il a été payé plus de 23 millions de dollars en actifs numériques pour ces promotions (bien sûr, il n’était pas le seul à le faire, nous sommes donc confiants que la SEC réprimera tous les criminels de la même manière, quel que soit leur statut publicitaire).

Selon la SEC, lorsqu’on lui a demandé s’il avait été payé pour promouvoir les OIC, M. McAfee a nié avoir reçu une quelconque compensation de la part des émetteurs. La plainte allègue également que M. McAfee a fait d’autres déclarations fausses et trompeuses, en affirmant par exemple qu’il avait personnellement investi dans certaines des OIC et qu’il conseillait certains émetteurs.

La plainte allègue que Watson a aidé McAfee en négociant les accords de promotion avec les émetteurs d’OIC, en aidant McAfee à encaisser les paiements des actifs numériques pour les promotions et, pour l’une des OIC dont McAfee faisait la promotion, en faisant tweeter l’intérêt de son épouse pour l’OIC. Watson aurait été payé au moins 316 000 dollars pour son rôle. Selon la plainte, «alors que McAfee et Watson ont profité, les investisseurs se sont retrouvés avec des actifs numériques qui sont maintenant sans valeur».

McAfee et Watson se seraient également engagés dans un plan distinct pour profiter de la sécurité d’un actif numérique en accumulant secrètement une position importante dans les comptes de McAfee, en vantant cette sécurité sur Twitter tout en ayant l’intention de la vendre, puis en vendant les avoirs de McAfee à mesure que le prix augmentait.

«Les investisseurs potentiels dans les titres d’actifs numériques ont le droit de savoir si les promoteurs ont été indemnisés par les émetteurs de ces titres», a déclaré Kristina Littman, chef de l’unité Cyber. «McAfee, assisté par Watson, aurait profité de sa notoriété pour vendre de manière trompeuse de nombreux titres d’actifs numériques à ses disciples sans informer les investisseurs de son rôle de promoteur rémunéré».

Ce dernier développement bizarre signifie probablement que les espoirs de McAfee de devenir le prochain président des États-Unis ont été mis en veilleuse pour le moment.

 

Source : https://www.zerohedge.com/political/john-mcafee-arrested-spain-and-charged-tax-evasion-and-promoting-initial-coin-offeringshttps://www.dailymail.co.uk/news/article-8613161/John-McAfee-claims-hes-arrested-Norway-wearing-lacy-THONG-face-instead-mask.html et https://www.courtlistener.com/docket/18506139/1/securities-and-exchange-commission-v-mcafee/

Traduction  : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

N'hésitez pas à nous rejoindre sur notre canal ExoPortail sur Télégram pour contourner la censure ! :

 

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 788 autres abonnés

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.