Google surveille votre localisation et revend les données aux publicitaires même quand vous désactivez la géolocalisation

0

Une nouvelle enquête menée par «Associated Press» montre comment les données de localisation des utilisateurs d’iPhone et d’Android sont toujours enregistrées, même lorsqu’ils ont été induits en erreur en croyant que ce n’est pas le cas.

Les utilisateurs d’Android et d’iPhone peuvent avoir l’impression que Google ne suit pas leurs données de localisation s’ils ont désactivé la fonction «Historique de localisation» sur leurs appareils.

En effet, la page d’assistance de Google dit :

«Avec l’historique de localisation désactivé, les lieux où vous allez ne sont plus stockés»

Mais une nouvelle enquête d’Associated Press a montré que ce n’est pas vraiment le cas. Certaines applications Google continuent de collecter automatiquement les informations de localisation des utilisateurs – des informations qu’elle peut utiliser au profit de ses revenus publicitaires.

A savoir :

«Google stocke un cliché de l’endroit où vous êtes lorsque vous ouvrez simplement son application Maps. Les mises à jour météorologiques quotidiennes automatiques sur les téléphones Android localisent approximativement où vous êtes. Et certaines recherches banales qui n’ont rien à voir avec la géolocalisation, comme les «cookies aux pépites de chocolat» ou les «kits scientifiques pour enfants», indiquent avec précision votre latitude et votre longitude – avec une précision au pied carré – et les enregistrent sur votre compte Google

Le problème réside dans le paramètre «Web & App Activity», qui est activé par défaut, et «stocke une variété d’informations depuis les applications Google et les sites Web jusqu’à votre compte Google». Ces informations sont stockées sous «Mon activité».

Pour illustrer les données de localisation encore collectées lorsque l’historique de localisation d’un utilisateur est mis en pause mais que le paramètre «Web & App Activity» est toujours activé, AP a affiché une carte des lieux visités par un chercheur postdoctoral de Princeton et un utilisateur Android sur une période de plusieurs jours sur la base des données qui étaient encore sauvegardées sur son compte Google.

Selon AP, se débarrasser de ces marqueurs de localisation est un processus laborieux. Bien que les utilisateurs puissent les trouver sur myactivity.google.com, «ils sont généralement dispersés sous plusieurs en-têtes différents, dont beaucoup ne sont pas liés à l’emplacement», a rapporté AP.

La nouvelle enquête survient un mois après que les républicains de la Chambre des représentants ont envoyé une lettre à Larry Page, le directeur général de la société mère de Google, Alphabet, ainsi qu’au PDG d’Apple, Tim Cook, au sujet de leurs pratiques en matière de protection de la vie privée, y compris le suivi de la localisation.

Jonathan Mayer, un informaticien de Princeton et ancien technologue en chef du bureau de l’application de la Commission fédérale des communications, a déclaré à AP que «si vous autorisez les utilisateurs à désactiver ce qu’on appelle l’historique de localisation, alors tous les endroits où vous maintenez l’historique de localisation devraient être désactivés». C’est une position assez évidente à avoir.

Ajouts : 

Kevin Curran, professeur de cybersécurité à la faculté d’informatique, d’ingénierie et d’environnement de l’Université d’Ulster, a partagé avec Sputnik son point de vue en la matière.

M. Curran a ainsi parlé des raisons qui poussent la société à enregistrer des informations sans l’autorisation des utilisateurs des appareils Android et iPhone.

«Tout est question de publicité. Au dernier trimestre, Google enregistrait 32 milliards de dollars de chiffre d’affaires; 90% de ses revenus proviennent de la publicité. […]. Il est très important pour Google de suivre votre position. Ils fournissent ainsi aux annonceurs des données démographiques, des données sur les régions, ce qui permet de créer des publicités ciblées sur les résidents d’une région donnée», a-t-il déclaré.

Ainsi, plus Google dispose d’informations, en particulier des informations de localisation des utilisateurs, plus le nombre d’annonces qu’il vend est élevé et, par conséquent, plus les recettes publicitaires sont importantes, a poursuivi le professeur.

«Tout se résume donc au fait qu’il n’est pas rentable pour eux que vous désactiviez la géolocalisation sur votre appareil», a-t-il constaté, en soulignant que «le problème est que même si votre appareil a l’option de désactivation de la géolocalisation, vous constaterez plus tard que la géolocalisation ne se désactive pas. Google devrait être tenu responsable».

Source : https://www.commondreams.org/news/2018/08/13/google-tracking-user-data-even-when-location-history-ap et pour l’ajouthttps://fr.sputniknews.com/sci_tech/201808161037679825-google-surveille-geolocalisation-opinion-publicite/

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 669 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.