Destruction de la France : Macron souhaite que la France adopte le traité de libre-échange CETA «dans les meilleurs délais»

3
Le chef de l’Etat français a exprimé son souhait de faire adopter le CETA «dans les meilleurs délais», appelant l’Assemblée nationale à examiner le texte dans les prochaines semaines «pour lecture et adoption en première lecture».

 

Après avoir reçu le Premier ministre canadien Justin Trudeau à l’Elysée ce 7 juin, Emmanuel Macron s’est exprimé en conférence de presse sur le CETA, traité de libre-échange entre le Canada et l’UE signé en novembre 2016 et, dans l’attente de son approbation par les parlements nationaux, appliqué provisoirement depuis le 21 septembre 2017.

 

Les députés appelés à adopter le CETA en «première lecture» :

Le président de la République a ainsi annoncé que le texte de ratification serait transmis dans la journée au Conseil d’Etat, souhaitant au passage que le processus de ratification soit lancé «dans les meilleurs délais» et précisant qu’il souhaitait que l’Assemblée nationale examine le texte dans les prochaines semaines «pour lecture et adoption en première lecture».

«Après presque deux ans de mise en œuvre provisoire, le bilan du CETA est positif, la déstabilisation économique qui avait été crainte par certaines filières agricoles sensibles n’a pas eu lieu, en particulier les importations de viande bovine», a estimé Emmanuel Macron, selon qui «une application définitive du CETA peut se faire en totale cohérence avec les exigences nationales en matière de santé et d’environnement».

Affichant l’objectif de délivrer le monde des frontières économiques, les accords de libre-échange dont fait partie le CETA font l’objet de controverses, tant sur les conséquences sociales, économiques et environnementales de leur mise en place, qu’en ce qui concerne leur processus de négociation, souvent jugé opaque.

Au mois de février 2017, 106 députés français avaient saisi le Conseil constitutionnel à propos du CETA, le jugeant incompatible avec la Constitution française.

Cinq mois plus tard, l’institution avait pour sa part estimé que l’accord commercial de libre-échange entre l’UE et le Canada n’impliquait pas une révision de la Constitution. «Au terme de son analyse, et dans le strict cadre de son examen de constitutionnalité d’un accord qui, pour une large partie, relève de la compétence exclusive de l’Union européenne, le Conseil constitutionnel a jugé que celui-ci n’implique pas de révision de la Constitution», précisait alors le communiqué.

Note ExoPortail : Pour rappel le nouveau gouvernement Italien annonce qu’il ne ratifiera pas le CETA : https://exoportail.com/le-nouveau-gouvernement-italien-annonce-quelle-ne-ratifiera-pas-le-ceta/

Source : https://francais.rt.com/france/62837-ceta-macron-souhaite-que-france-adopte-traite-libre-echange-meilleurs-delais


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 781 autres abonnés

Partager l'article :

3 Commentaires

  1. Et ça vous étonne ?! De ce parasite que nous avons comme  » président  » plus rien ne me surprend !
    ne pas se laisser faire … mais combien de gens réalisent l’importance d’un tel traité ?

  2. Pourquoi espérer autre chose de la part d’un type qui a été mis en place pour continuer l’oeuvre de ses prédécesseurs ? La globalisation (et la destruction de la France en tant qu’identité…) se poursuivra malgré la puissance des sirènes d’alerte ! comme se poursuivront la volonté de transhumanisme, d’asservissement total de l’Humanité au profit d’une toute petite minorité (de laquelle il est nécessaire de douter de son appartenance à cette même Humanité…). Rappelez vous les mots de Sarkozy : « nous allons vers la construction d’un Nouvel Ordre Mondial, et personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer »… et cette dernière phrase semble prémonitoire après coup, et ce malgré toutes les alertes lancées, n’est-ce pas ?
    « ’il n’y a pas de solutions au sein du système, il n’y en a en fait jamais eu et il ne saurait y en avoir  » phrase tiré du blog Ô combien visionnaire de « Résistance71 »
    Depuis combien de temps les lanceurs d’alerte perdent ils leur énergie à prévenir de ce qui arrive inexorablement ?
    Il s’agit en fait d’une Guerre Spirituelle, que vous le compreniez ou non, puisque toutes les pensées menant aux actions sont d’abord d’ordre spirituel. Les pensées, et les actions sont soutenues par l’Energie (les E-Motions) que nous y mettons… Là est la véritable leçon que les zélites ne veulent pas que nous apprenions… il est temps de retirer toute énergie octroyée à ce système pour commencer à en bâtir un autre à coté. C’est ce que commence à comprendre et à faire « certains Gilets Jaunes » en commençant par la réappropriation de la terre et de la culture (permaculture) pour débuter l’affranchissement du consumérisme dans lequel le Système veut nous maintenir emprisonné…
    D’ailleurs, les zélites ne s’y trompent pas puisqu’il y a une proposition « d’un think tank » gouvernemental français pour amener l’Etat français à devenir co-propriétaire de toutes possessions mobilières des français… Si ça n’est pas une preuve « qu’ils » savent d’où vient le danger, il n’y en a pas d’autre !!!
    Bref, à bon entendeur, Salut !!!

Répondre à laurence Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.