Des physiciens russes violeront le deuxième principe de la thermodynamique

5

Note ExoPortail : Cela me fait penser à un passage du dernier post de Cobra : «Il y aura d’autres concepts scientifiques qui commenceront à disparaître lentement, à mesure que plus de Lumière et de compréhension arriveront, et parmi ces concepts, se trouve la deuxième loi de la thermodynamique (les systèmes fermés n’existent pas)»


 

Des scientifiques russes ont trouvé un moyen pour créer un dispositif quantique, son coefficient d’efficacité étant presque de 100 %. Ceci leur permettra de contrecarrer au deuxième principe de la thermodynamique, principe considéré comme une règle inviolable.

Gordey Lesovik et Andreï Lebedev

Un groupe de physiciens russes de l’Institut de physique et de technologie de Moscou (MFTI) essayeront de passer outre le deuxième principe de la thermodynamique grâce à la création d’un nouveau dispositif quantique dont le coefficient énergétique serait pratiquement de 100 %.

Normalement, le coefficient énergétique des moteurs thermiques n’atteint jamais ce chiffre : le réfrigérateur, moteur de refroidissement, réduit inévitablement l’entropie et le gaspillage de l’énergie thermique, explique Andreï Lebedev, collaborateur à École polytechnique fédérale de Zurich (ETH) et au MFTI.

L’année dernière, une équipe de scientifiques, dirigée par Gordey Lesovik de l’Institut Landau de physique théorique, a découvert qu’il était possible de violer le deuxième principe de la thermodynamique. Ce principe établit l’irréversibilité des phénomènes physiques dans le monde, étant ainsi inviolable a priori. Cette découverte a permis aux physiciens de créer un analogue quantique du démon de Maxwell, créature hypothétique qui range les molécules lentes et rapides.

( Note ExoPortail : https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mon_de_Maxwell )

Les chercheurs ont compris qu’il était possible d’utiliser ces « démons » quantiques afin de créer un nouveau dispositif au coefficient énergétique de 100 %.

En réalité, ce dispositif n’est certainement pas « un mouvement perpétuel », comme l’explique M. Lesovik, puisqu’il faut constamment renouveler les qubits « diaboliques » qui purifient le système de l’entropie en les refroidissant. De l’autre côté, on le fait en dehors du « mouvement », ce qui permet de dire que « formellement » le deuxième principe de la thermodynamique est violé en son intérieur.

Actuellement, M. Lesovik et ses collègues travaillent afin de réaliser cette idée dans la pratique en créant un « mouvement perpétuel » sur la base de qubits supraconducteurs, qui sont des transmons.

Source : https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201705231031501765-physiciens-russie-mouvement-perpetuel/

 

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 802 autres abonnés

Partager l'article :

5 Commentaires

      • cet article parle de concept visiblement tres technique sans pour autant les vulgariser. « deuxième principe de la thermodynamique » euh c’est quoi ? Bcp de termes complexes sans dire de quoi i s agit. on est tous perdu. Ca parle de quoi cet article ?

        • Sans prétendre connaitre et être de la partie, je pense qu’il s’agit du fait que tout principe mécanique (suivant la théorie en cours) a besoin d’apport d’énergie extérieure en permanence pour se maintenir en action.Là je pense qu’ils abordent le problème de façon qu’il n’y est plus de pertes d »énergie et que le système s’auto alimentera avec seulement un apport initial pour initier le mouvement au départ.Après le système tourne sans perte, en continue.Voir plus en produisant un surplus dans une hypothèse de développement d’un concept plus abouti.

  1. A premier lecture c’est chaud se qu’il on trouvé les russes mais je reste tout de même dubitatif sur ce genre d’expérience.

Répondre à philum Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.