Des essais cliniques de traitements intraveineux à la vitamine C pour lutter contre les coronavirus commencent en Chine

2

Des chercheurs en Chine ont commencé des essais cliniques sur l’utilisation de la vitamine C par voie intraveineuse comme remède contre le coronavirus de Wuhan (CoVid-19).

 

Alors que les autorités sanitaires gouvernementales se concentrent sur les produits pharmaceutiques et les vaccins, le Dr Richard Cheng et ses collègues étudient la simplicité avec laquelle l’injection de vitamine C naturelle peut aider à prévenir les conséquences mortelles de plus en plus associées à cette nouvelle maladie.

L’un des principaux mécanismes de mortalité associés au coronavirus de Wuhan (CoVid-19) est sa propension à provoquer une défaillance aiguë des organes, et en particulier une insuffisance pulmonaire ou un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA). La libération rapide de radicaux libres, de cytokines et d’autres caractéristiques dommageables du SDRA crée un stress oxydatif qui peut entraîner des lésions cellulaires, une défaillance d’organe et/ou la mort.

La vitamine C intraveineuse, cependant, étant un puissant antioxydant, peut prévenir ce type de dommage oxydatif et de poussée de cytokines en minimisant leur impact, augmentant ainsi les chances de survie et de rétablissement complet du patient.

Sur les 138 cas confirmés que le Dr Cheng et ses collègues ont examinés, 26 % ont dû être admis dans une unité de soins intensifs (USI), tandis que 4,3 % sont décédés. Sur les 99 autres cas confirmés qu’ils ont examinés, 17 % des patients ont développé un SDRA, et parmi ceux-ci, 11 % ont vu leurs symptômes s’aggraver considérablement sur une courte période, entraînant la défaillance de plusieurs organes et la mort.

«L’augmentation du stress oxydatif, une « explosion de cytokines » sous-jacente, conduit au SDRA qui est la pathologie clé de la mortalité élevée de ces infections virales pandémiques», écrivent le Dr Cheng et ses collègues. «Le SDRA induit par une tempête de cytokines est la pathologie clé qui conduit au décès de ces patients. La vitamine C par voie intraveineuse permet de lutter efficacement contre le stress oxydatif.»

 

L’une des causes les plus fréquentes de décès par infection respiratoire est une explosion de cytokines :

Il s’avère que l’une des causes les plus courantes de décès par grippe, coronavirus et autres infections respiratoires similaires est une poussée de cytokines, qui est en fait une réaction inflammatoire si grave qu’elle finit par endommager le corps au point de provoquer des blessures graves ou la mort.

La vitamine C peut aider à atténuer cette réponse cytokine incontrôlée, en la maintenant à un seuil plus bas et plus sûr pour la guérison plutôt que de provoquer d’autres blessures. Mais comme il s’agit d’un remède naturel, la vitamine C n’est pas mentionnée par les médias comme un remède possible à cette épidémie incontrôlée qui continue de se propager dans tous les pays du monde.

Nous avons vu certains rapports sur l’utilisation de l’oxygénothérapie entièrement naturelle, du moins en Corée du Sud où les responsables affirment avoir traité avec succès au moins un cas grave de coronavirus de Wuhan (CoVid-19).

Gardez à l’esprit que la vitamine C par voie intraveineuse est une thérapie cliniquement prouvée pour de nombreuses autres affections, y compris le cancer, et a été affirmée comme bénéfique par les experts du Massachusetts General Hospital et de la Harvard Medical School – il ne s’agit donc pas d’un remède «woo-woo» comme le prétendent les «sceptiques».

«C’est important dans la gestion clinique … la prévention et la gestion ciblant l’augmentation du stress oxydatif avec de fortes doses d’antioxydants semble une étape logique et peut être appliquée à ces pandémies mortelles, sans la longue attente de vaccins et de médicaments spécifiques aux agents pathogènes, comme c’est le cas de l’actuelle épidémie de 2019-nCov», conclut le Dr Cheng et ses collègues.

 

«Nous appelons tous les dirigeants, et ceux qui fournissent une assistance directe aux patients, à appliquer courageusement et rapidement de grandes doses de vitamine C par voie intraveineuse (VCI) pour aider ces patients et pour arrêter cette épidémie».

 

Note ExoPortail : Cet article rejoint exactement les recommandations du dernier post de Cobra expliquant que la vitamine C à haute dose ainsi que l’air très pur étaient les meilleurs remèdes contre l’actuelle épidémie de 2019-nCov.

 

Mise à jour du 5 Mars 2020 : On apprend que Shanghai recommande désormais officiellement l’utilisation de perfusions à hautes doses de vitamine C pour le traitement du Covid-19 ce qui confirme le bien-fondé de cet article. L’Association médicale de Shanghai rapporte la guérison de 4 patients atteints de pneumonie à coronavirus sévère grâce à ce traitement : http://www.orthomolecular.org/resources/omns/v16n16.shtml

 

Source : https://www.naturalnews.com/2020-02-21-clinical-trials-intravenous-vitamin-c-coronavirus-china.html et http://orthomolecular.org/resources/omns/v16n11.shtml

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 446 autres abonnés

Partager l'article :

2 Commentaires

  1. Oui je dis pas le contraire pour la vitamine c mais allez dire ça au docteur ou avertir que l on peut stopper par intraveineuse .ils vont vous regarder de haut et si ils vous écoutes. Oupsss…c est eux les têtes pensantes donc ils passeront leur chemin .aouns que l ont puissent le faire nous même. Et pas sûr car il faut les outils medicaux et cette vitamine en question .
    Encore un couac.

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.