Des chercheurs prouvent que les plantes produisent des ultrasons lorsqu’elles sont stressées

1

Un groupe de chercheurs a récemment démontré que les plantes émettent un son ultrasonique lorsqu’elles sont stressées. Bien que l’oreille humaine ne puisse pas capter le bruit, les scientifiques ont prouvé que les plantes hurlent lorsqu’elles sont stressées.

 

En fait, nous ne savions pas à quel point les plantes sont complexes jusqu’à tout récemment. Par exemple, il n’y a pas si longtemps, nous avons découvert que les plantes utilisent le sol pour communiquer entre elles, et nous avons aussi découvert récemment qu’elles réagissent aux «attaques» en émettant des signaux qui, selon les experts, ressemblent beaucoup aux réactions des animaux à la douleur.

Aujourd’hui, une nouvelle étude a prouvé que les plantes, lorsqu’elles sont soumises à un stress, produisent un bruit de «hurlement ultrasonique».

Comme l’ont révélé le chercheur Itzhak Khait et ses collègues de l’Université de Tel Aviv en Israël, les plantes peuvent produire des sons lorsqu’elles sont stressées par le manque d’eau ou lorsque la tige est coupée.

Bien que les résultats de leur étude n’aient pas encore été publiés dans une revue à comité de lecture, les nouvelles découvertes sont disponibles sur BioRxiv.

Pour faire cette découverte, les scientifiques ont placé des microphones près de plants de tomate et de tabac stressés et ont commencé à enregistrer. Les chercheurs ont ensuite découvert que les instruments captaient les cris ultrasoniques des plantes à une distance d’environ 4 pouces (10 centimètres).

Comme l’explique l’article publié dans BioRxiv, les plantes ont produit des crissements allant de 20 à 100 kilohertz, un volume qui peut être détecté par des organismes situés à plusieurs mètres, ont expliqué les auteurs dans leur article.

Les animaux, tout comme les plantes, pourraient entendre et réagir aux cris silencieux des plantes, et peut-être que les humains le pourraient aussi, avec les bons équipements, bien sûr, ont ajouté les auteurs.

L’idée selon laquelle «les sons émis par les plantes soumises à la sécheresse pourraient être utilisés en agriculture de précision semble faisable s’il n’est pas trop coûteux d’établir l’enregistrement sur le terrain», a déclaré Anne Visscher, chercheuse du Département de biologie végétale et fongique comparative au Royal Botanic Gardens du Royaume-Uni, qui a participé à cette étude, dans un entretien avec «New Scientist».

Les chercheurs ont découvert qu’à l’instar des animaux, une variété de plantes est capable de réagir au stress de plus d’une façon. Certaines plantes sont capables de libérer un composé chimique odorant dans l’air, ainsi que de changer leur apparence en réponse au stress.

Les animaux près des plantes sont capables de capter ces signaux, et les experts ont constaté que même d’autres plantes situées à proximité sont capables d’identifier les signaux de leurs voisins.

Des études antérieures ont découvert que les plantes réagissaient aux sons, mais la question de savoir si les plantes elles-mêmes étaient capables ou non de produire des bruits détectables restait une énigme. Des études antérieures ont également cherché à savoir si les plantes produisaient des bruits.

Les experts ont fixé des microphones sur les plantes et écouté les sons produits à l’intérieur des tiges. Ils ont découvert que les plantes stressées par la sécheresse ou les morsures d’animaux produisaient des bulles d’air qui éclaboussaient et déclenchaient des vibrations dans les tissus qui transportent habituellement l’eau vers les tiges. Ce processus est connu sous le nom de cavitation et a été capté par les microphones.

Cependant, la nouvelle étude réalisée par des scientifiques de l’Université de Tel-Aviv a découvert que les plantes ne produisent pas seulement du bruit, mais qu’il se propage dans l’air et peuvent être captées par les autres animaux et plantes.

 

Source : https://curiosmos.com/researchers-prove-plants-produce-ultrasonic-squeals-when-stressed/ et https://www.biorxiv.org/content/10.1101/507590v4

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 377 autres abonnés

Partager l'article :

1 Commentaire

  1. Etant donné que tout n’est qu’énergie, fréquences et vibrations (Merci Mr Tesla), c’est résultats ne sont pas étonnants.
    Afin d’approfondir ce sujet, je vous invite à regarder ce magnifique entretient avec Serge-Reiver Nazare sur la chaîne Youtube Tistrya !

    Ses explications sont claires et pourront vous amener sur des pistes de réflexions et des connaissances largement occultées par « l’establishment scientifiques » et sa bien-pensance aseptisée !
    Je ne met pas tout les scientifiques dans le même panier, certains d’entre eux sont motivés par la connaissance et la vérité malgré les pressions pouvant être exercées sur eux et leurs carrières.

    Merci pour vos articles et votre engagement Jonahtan !

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.