Débunkage de la réforme Macroniste de l’assurance chômage

0

Voici deux vidéos complémentaires pour rapidement comprendre la réforme de l’assurance chômage à venir et sa supercherie :

 

Le gouvernement a dévoilé le 18 juin sa réforme de l’assurance-chômage. Les partenaires sociaux, syndicats et organisations patronales sont vent debout contre le projet. L’économiste Jacques Sapir expose son point de vue sur le sujet pour RT France.

Le 18 juin, le gouvernement a présenté son projet visant à réformer l’assurance-chômage. Celui-ci durcit les conditions pour ouvrir et prolonger ses droits, impose un bonusmalus sur les contrats courts pour les entreprises dans sept secteurs et met en place une dégressivité de l’allocation pour les cadres aux revenus supérieurs à 4 500 euros brut.

Tant les syndicats que les organisations patronales sont opposés à la réforme.

L’économiste Jacques Sapir pour RT France revient sur les mesures et leurs implications. Il estime que «tout le discours qui vise à culpabiliser les chômeurs ne devrait en fait s’adresser qu’à 2% du total du nombre des chômeurs». Pis, la réforme devrait «accroître la précarité dans toute une série de secteurs et en particulier […] pour les jeunes travailleurs».

 

 

En bonus une vidéo décryptant l’escroquerie du «revenu universel d’activité» de Macron :

Henri Sterdyniak nous explique le fonctionnement du revenu universel d’activité annoncé par Emmanuel Macron et le gouvernement. Il y décrypte le caractère «dangereux» de ce projet et met en garde contre la simplification des allocations.


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 855 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.