Covid-19 à Madagascar: le gouvernement refuse les vaccins et préfère les remèdes locaux

7
Madagascar ne souhaite pas participer à la Covax Facility, l’initiative mondiale d’accès aux vaccins anti-covid, une fois leur homologation et approbation réalisées. La porte-parole du gouvernement l’a confirmé ce jeudi soir 26 novembre à RFI. Cette initiative est ouverte à tous les pays du monde. Une disposition particulière permet à 92 pays en développement, dont Madagascar, d’accéder à des doses de vaccins subventionnées dès leur mise sur le marché. La Grande Île préfère se mettre en retrait et capitaliser sur les investissements en matière de santé qu’elle a déjà réalisés. 

 

« Nous en avons discuté mardi soir en Conseil des ministres, explique la porte-parole du gouvernement, Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo. Nous ne nous positionnons pas encore par rapport au vaccin. En d’autres termes, nous ne nous inscrivons pas sur la liste des pays futurs bénéficiaires. »

 

C’est un coup de semonce pour les bailleurs qui ne s’attendaient pas à une telle décision.

« Les discussions étaient encore en cours lundi, commente un responsable chez les bailleurs traditionnels. On savait que le président Rajoelina était réticent au vaccin, mais son staff essayait quand même de le convaincre. Ils avaient la possibilité de s’inscrire sur la liste des bénéficiaires jusqu’au 7 décembre, et de se rétracter ensuite s’ils changeaient d’avis. »

Les différents bailleurs contactés le confirment : un très gros lobbying était en cours pour pousser Madagascar à adhérer à cette initiative mondiale.

« Médicalement, précise un expert en santé publique, ne pas avoir accès au vaccin ne devrait pas être une catastrophe pour la population malagasy puisqu’elle semble avoir été assez résiliente à la maladie. Mais quand on voit les conséquences du Covid-19 sur le système de santé, sur les activités économiques et sociales du pays, on sait que le vaccin pourrait éviter la deuxième vague, qui risque, elle, d’être catastrophique économiquement pour l’île. Donc en termes de santé publique, c’est aberrant de refuser un vaccin qui ne va quasiment rien coûter à un État. »

 

Vaccination peu plébiscitée dans le pays :

Le gouvernement, lui, a confirmé préférer mettre l’accent sur les médicaments développés localement. À l’instar du Covid Organics, ce remède traditionnel vanté par le président pour ses effets préventifs et curatifs sur le virus.

De son côté, le Gavi, l’un des deux organismes internationaux qui coordonne le financement et l’approvisionnement en vaccins, a confirmé ce jeudi ne pas avoir encore été notifié officiellement de la décision prise par l’État malgache.

Pour rappel, à Madagascar, la vaccination n’est pas une thérapie très plébiscitée par la population.

 

Source : https://www.rfi.fr/fr/afrique/20201127-covid-19-%C3%A0-madagascar-le-gouvernement-refuse-les-vaccins-et-pr%C3%A9f%C3%A8re-les-rem%C3%A8des-locaux


Si l’article vous paraît utile, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don Paypal ou par Tipeee. Merci beaucoup.

Faire vivre le site avec un soutien Paypal :

N'hésitez pas à nous rejoindre sur notre canal ExoPortail sur Télégram pour contourner la censure ! :

ExoPortail sur Odysee ( contre la censure Youtube ) :

Venez aussi vous inscrire sur Odysee : https://odysee.com/$/invite/@ExoPortail:3

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 4 512 autres abonnés

7 Commentaires

    • Marié à une femme Malgache, ayant adopté ses deux enfants, je m’intéresse profondément à cette population, mosaïque de plus de 21 ethnies différentes, mais qui forme un Peuple soudé !

      Bien que ce pays soit déconsidéré par nombre de gens qui ne le connaissent pas, et souvent frappé d’ostracisme aux yeux de « l’international », je peux vous dire que c’est un pays merveilleux, où la gentillesse des habitants le dispute à la résilience qu’ils ont toujours montrée, et encore aujourd’hui, devant ce que beaucoup pourraient considérer comme des ingérences extérieures, sinon la volonté, de la part de puissances hégémonistes, de phagocyter ce pays aux si nombreuses richesses naturelles, en réduisant sa population à une obéissance contrainte sous des forces étrangères.

      La plus grande partie des Malgaches sont pauvres, – voire même TRES pauvres – (selon les critères financiers en vigueur), mais ils ont une RICHESSE de COEUR qui semble – surtout actuellement – faire défaut à beaucoup d’autres citoyens de pays « dits civilisés »
      Breton d’origine authentique & ancestrale, je me sentais un peu déraciné en France, et ici, j’ai enfin trouvé mon « Havre de Paix » .
      J’espère que Madagascar continuera à ne vouloir accueillir uniquement des gens « sincères » ! ! ! !

  1. je suis français, résident à Madagascar depuis 2013. J’approuve TOTALEMENT le président Rajoelina dans ses prises de positions très courageuses, contre la pieuvre rampante des « soi-disant » organisations internationales qui n’ont plus d’humanitaire ou de médical que le « logo » qu’elles affichent.
    Le Président Rajoelina est un Président qui veut « réellement » PROTEGER son peuple, contre un programme génocidaire ! ! !

  2. J’ai vécu à Diego Suarez de 1962 à 1965 et c’était la meilleure période de ma vie.
    Les malgaches sont gentils et sympathiques, je me souviens d’eux avec affection..

    • Oui, ce Président courageux « risque cher » ! !
      Il faut espérer qu’il ne lui arrivera pas la même chose qu’au Président Pierre NKURUNZIZA, qui avait eu le courage de « virer » l’OMS de son Pays, le Burundi, le 14 mai 2020, et qui est « mystérieusement » mort le 10 juin suivant . .
      Les tentacules dela pieuvre sont très « longs » (et venimeux !)

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.