Coronafolie : des chiens renifleurs dès cet été en France, espère le ministère de la Santé

1

«Le pass sanitaire? Avec nos chiens, ce serait bien mieux». Professeur à l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort-EnvA, Dominique Grandjean jubile, après quinze mois de tâtonnements. En partie grâce à ses travaux, voir des chiens participer aux opérations de dépistage du Covid-19 dans les lieux de fête et de loisirs est désormais à portée de museau.

 

Le ministère de la Santé a indiqué ce samedi 22 mai au HuffPost son souhait de déployer des chiens renifleurs en France «dès cet été, suite au résultats très encourageants de l’étude SALICOV» menée par le professeur Grandjean en collaboration avec l’AP-HP, l’ARS et le Conseil régional d’Ile-de-France, et l’équipe Nosaïs de l’EnvA.

Le gouvernement accélère sur ce dispositif de dépistage du Covid-19 pourtant évoqué dès le début de l’épidémie mais dont l’efficacité n’avait jusqu’à présent pas été démontrée à une échelle satisfaisante. La publication par l’AP-HP mercredi 19 mai des résultats d’une expérimentation menée sur 335 volontaires par le Pr Grandjean au printemps change la donne.

Leyko, Joye, Oxmo et six autres chiens renifleurs guidés par des pompiers des Yvelines et de l’Oise ont prouvé qu’ils étaient aussi fiables – et beaucoup plus rapides – qu’un test PCR pour détecter le coronavirus. A partir de compresses contenant la sueur des dépistés, les chiens du programme ont détecté 97% des positifs (préalablement identifiées par PCR sans que les maîtres chiens ne sachent qui était porteur du virus), avec seulement 6% de faux négatifs.

Autre point positif, l’EnvA affirme que les chiens sont aussi capables de détecter les variants. ( Note ExoPortail : Peut être que EUX seront plus efficaces que les vaccins contre les variants…. )

«À ce jour, nous savons que les chiens marquent sans problème les variants anglais, sud-africain et brésilien, écrit l’école sur son site. Nous attendons de pouvoir tester sur le variant indien dès que des prélèvements nous parviendront».

 

Les chiens détectent les asymptomatiques :

«Ces résultats sont convaincants et impressionnants, même s’ils ne sont pas encore publiés dans une revue scientifique», confirme au HuffPost Franck Perez, directeur de recherche de l’Institut Curie, indépendant de l’étude. «Les chiens n’ont laissé passer aucun asymptomatique» renchérit le Pr Grandjean, avec fierté. Un atout de taille, car isoler les asymptomatiques reste le nerf de la guerre sanitaire.

Ainsi, des chiens pourraient cibler les personnes devant bénéficier d’un dépistage «virologique» (antigénique rapide ou PCR) dans les réunions de masse (festivals, compétitions sportives, concerts) prévues dans le cadre du déconfinement progressif. Un coup de patte à l’entrée, pour éviter d’embarquer des malades du Covid-19 dans les grands rassemblements propices à la propagation du virus, à l’heure où l’arrivée du pass sanitaire fait grincer des dents une partie des Français.

Le ministère de la Santé étudie actuellement les modalités concrètes d’un tel déploiement, «en appui à la réouverture des grands événements sportifs et culturels» où le pass sanitaire sera en vigueur mais aussi dans les gares, les aéroports, ainsi que dans les Ehpad, autant de lieux où les chiens pourraient être utiles, selon le ministère de la Santé. Le cabinet d’Olivier Véran précise qu’il travaille au recensement des chiens mobilisables, à la suite de ces bons résultats.

L’heure est maintenant à la mise en pratique, dans des situations du quotidien. «Nous travaillons sur sa fiabilisation dans le temps (remise à niveau régulière des chiens par exemple) et sur la simplification du processus pour qu’il soit acceptable et efficace», déclare le ministère de la Santé en relation avec d’autres équipes de recherche françaises qui planchent sur la question.

Contactée par Le HuffPost, la Haute autorité de santé a indiqué qu’elle n’était pour l’instant pas en mesure de se prononcer sur les conditions de mise en œuvre d’un tel dispositif et sur son utilité dans la stratégie sanitaire.

 

Source : https://www.huffingtonpost.fr/entry/covid-19-chiens-renifleurs-des-cet-ete-en-france_fr_60a90785e4b0d45b75299738? et https://www.aphp.fr/contenu/une-avancee-dans-la-recherche-sur-le-depistage-de-la-covid-19-dans-le-cadre-de-letude


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don Paypal ou par Tipeee. Merci beaucoup.

Faire vivre le site avec un soutien Paypal :

N'hésitez pas à nous rejoindre sur notre canal ExoPortail sur Télégram pour contourner la censure ! :

ExoPortail sur Odysee ( contre la censure Youtube ) :

Venez aussi vous inscrire sur Odysee : https://odysee.com/$/invite/@ExoPortail:3

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 4 582 autres abonnés

1 Commentaire

  1. J’ai la solution pour ça … Frottez mes vêtements et mes chaussures avec du tabac à priser ou avec du peper très fin moulu … Ça suffit, je suis désolé pour le chien, mais ça ne le tuera pas

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.