Castex annonce une vaccination gratuite qui commencera en France «dans les prochaines semaines en disposant de 200 millions de doses»

2
La campagne de vaccination débutera dans un futur proche et, au mois de janvier, un million de personnes seront vaccinées en priorité, a annoncé le Premier ministre.

 

Gratuite pour tous, la vaccination contre le nouveau coronavirus ne sera pas obligatoire et commencera «dans les prochaines semaines», a annoncé le chef du gouvernement lors d’une conférence de presse. L’État a versé 1,5 milliard d’euros dans ce domaine et ainsi le pays aura à disposition «un potentiel de 200 millions de doses, ce qui permettrait de vacciner 100 millions de personnes».

«Le déploiement de la vaccination se fera progressivement selon une logique simple: priorité sera donnée aux publics les plus vulnérables au virus et les plus susceptibles de développer des formes graves de la maladie», a-t-il expliqué.

 

Trois phases :

Lors de la première phase en janvier, un million de personnes seront vaccinées en priorité, «ce qui correspond aux quantités de vaccins qui nous seront livrés qu cours du premier mois», a précisé M.Castex.

L’étape 2 durera dès février jusqu’au printemps. Pendant cette période, environ 14 millions de personnes avec un facteur de risque dû à l’âge ou à une pathologie chronique se feront vaccinées. Dès le printemps débutera la troisième phase qui concernera les autres catégories de la population, a-t-il résumé.

Les vaccins produits par Pfizer, Moderna et Sanofi sont au stade 3 de tests, a annoncé Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’Industrie. Les deux premiers vaccins qui pourront «obtenir une autorisation de mise sur le marché seront en partie fabriqués en France», a-t-elle indiqué.

 

«Monsieur Vaccin» :

C’est l’immunologue Alain Fischer qui incarnera la campagne de vaccination en France, a appris BFM TV avant la conférence de presse.

Selon les informations du Collège de France, M.Fischer, âgé de 71 ans, est médecin et docteur en biochimie, spécialiste de génétique, d’immunologie et de pédiatrie. En 2010, il s’est vu décoré de la Légion d’honneur.

Le Premier ministre a en outre nommé les trois critères nécessaires à la campagne vaccinale -la sécurité, la transparence et la proximité- qui sera présentée au parlement par souci de «transparence» en décembre.

 

 

 

 

Pfizer «ne sais pas» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19 :

«C’est quelque chose qui doit être examiné»: d’après le PDG du géant pharmaceutique Pfizer, Albert Bourla, la société ignore encore si ceux qui reçoivent son vaccin contre le Covid-19 peuvent encore transmettre le virus.

Alors que le Royaume-Uni est devenu le premier pays à autoriser le vaccin de Pfizer, son PDG, Albert Bourla, a accordé une interview à NBC News en donnant des détails sur ce vaccin.

«Même si j’ai reçu cette protection, suis-je toujours capable de le [le coronavirus, ndlr] transmettre à d’autres personnes?», lui a demandé le journaliste de NBC Lester Holt.

«Je crois que c’est quelque chose qui doit être examiné», a livré en guise de réponse le PDG. «Nous n’en sommes pas certains pour le moment avec ce que nous savons.»

 

Pour rappel la société Pfizer est une société très altruiste hein puisque: 

 

Pfizer a de forts liens avec Bill Gates :

 

Pour terminer : les grandes entreprises pharmaceutiques seront exemptées de poursuites en justice pour responsabilité liée au vaccin COVID-19 dans la plupart des pays :

Un cadre supérieur d’AstraZeneca, le deuxième plus grand fabricant de médicaments de Grande-Bretagne, a déclaré à Reuters que sa société venait de se voir accorder une protection contre toute action en justice si le vaccin de la société entraînait des effets secondaires préjudiciables. Des responsables européens ont déclaré à Reuters que la responsabilité du fait des produits était une discussion importante pour obtenir de nouveaux vaccins de Pfizer, Sanofi et Johnson & Johnson. Quant aux États-Unis, eh bien, en ce qui concerne le cadre juridique relatif aux vaccins, la Food and Drug Administration (FDA) américaine dispose déjà d’une loi appelée «Public Readiness and Emergency Preparedness (PREP) Act», qui offre une immunité aux fabricants de vaccins si quelque chose tourne mal. AstraZeneca et de nombreuses grandes entreprises pharmaceutiques américaines ont mis les vaccins COVID-19 sur le marché à toute vitesse, les gouvernements leur accordant l’immunité si le vaccin a des effets secondaires, ce qui donne à penser que les élites des entreprises et les autorités de réglementation gouvernementales ont très peu confiance dans ces médicaments : https://exoportail.com/les-grandes-entreprises-pharmaceutiques-seront-exemptees-de-poursuites-en-justice-pour-responsabilite-liee-au-vaccin-covid-19-dans-la-plupart-des-pays/

 

Comment surseoir à la vaccination : comment défendre ses droits : 

Mais sommes-nous vraiment obligés de vacciner ? Certes, personne ne manquera de rappeler il y a des obligations vaccinales en France. Mais on oublie trop souvent que nous avons aussi des lois qui protègent nos libertés individuelles. Et elles sont en totale contradiction avec les lois d’obligation. D’un côté, des lois d’obligation, de l’autre, des lois garantissant vos libertés fondamentales. A la lecture de toutes les lois actuellement en vigueur, on voit bien qu’il y a un problème. La méconnaissance de ces lois nous pénalise au quotidien. Sans compter la propagande et la pression exercée sur les récalcitrants. Tout est fait pour convaincre, non pour s’interroger. La question demeure : Comment faire valoir ses droits ? Ce document propose de vous donner les clés pour y arriver. Plusieurs approches sont possibles. Et l’une n’exclue pas l’autre, beaucoup se complètent : https://exoportail.com/comment-surseoir-a-la-vaccination-comment-defendre-ses-droits/

 

Source : https://fr.sputniknews.com/france/202012031044873032-la-vaccination-gratuite-pour-tous-commencera-dans-les-prochaines-semaines-en-france-annonce-castex/ et https://fr.sputniknews.com/sante/202012041044874708-pfizer-nest-pas-certain-que-son-vaccin-stoppe-la-transmission-du-covid-19/


Si l’article vous paraît utile, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don Paypal ou par Tipeee. Merci beaucoup.

Faire vivre le site avec un soutien Paypal :

N'hésitez pas à nous rejoindre sur notre canal ExoPortail sur Télégram pour contourner la censure ! :

ExoPortail sur Odysee ( contre la censure Youtube ) :

Venez aussi vous inscrire sur Odysee : https://odysee.com/$/invite/@ExoPortail:3

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 4 508 autres abonnés

2 Commentaires

  1.  » les grandes entreprises pharmaceutiques seront exemptées de poursuites en justice pour responsabilité liée au vaccin COVID-19 dans la plupart des pays  »
    Mais rien n’empêche de les poursuivre pour viol du code de Nuremberg.
    D’ailleurs, c’est ce qui se passera si ma maman est vacciné contre son gré contre le laboratoire, le transporteur du vaccins, le pharmacien, le médecin, de l’infirmier etc… toute la chaîne ayant participé à cette action potentiellement létale puisque on a absolument aucune informations sur ces vaccins qui sont expérimentaux et dont nous sommes les cobayes.

  2. Nous devons d’abord vacciner tous les politiciens et leur famille, puis toutes les personnalités des médias et leur famille, puis tous les universitaires pro-vaccins avec leur famille.
    S’ils survivent tous, nous saurons que le vaccin est sûr, s’ils ne survivent pas, alors tout le pays sera en sécurité

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.