Avec ses panneaux solaires et ses batteries, Elon Musk a rendu cette île du Pacifique autonome

4

Le fondateur de Tesla et SolarCity a annoncé que son consortium avait installé 5 328 panneaux solaires sur l’île Ta’u, dans le Pacifique sud. En rendant ses 600 habitants autonomes en énergie, l’entrepreneur entend apporter une première preuve de l’efficacité de son modèle.

 

(Crédit : U.S. Department of the Interior/FlickR)
(Crédit : U.S. Department of the Interior/FlickR)

(Crédit : U.S. Department of the Interior/FlickR)

Mi-septembre, la fusion entre Solar City et Tesla Motors, deux entreprises détenues par l’ingénieur sud-africain Elon Musk, a soulevé des interrogations chez de nombreux observateurs : former un géant à partir de deux entreprises fabriquant respectivement des panneaux solaires et des batteries, est-ce financièrement et techniquement viable ?Pendant ce temps pourtant, l’entrepreneur fomentait un projet… qui pourrait bien devenir la vitrine de sa nouvelle entité, « la seule entreprise mondiale d’énergie intégrée verticalement, offrant à ses clients des produits d’énergie propre de bout en bout », selon ses propres mots.

Avant de fusionner, les deux entreprises ont en effet mis en place un système énergétique innovant sur une île du Pacifique Sud, l’île Ta’u, au large des Samoa américaines. Elles y ont installé 5 328 panneaux solaires, qui fournissent 1,4 mégawatt par heure au réseau… et rendent ses 600 habitants complètement autonomes grâce à des batteries qui stockent cette énergie.

 

L’installation préfigure le plan global d’Elon Musk, baptisé la « théorie du champ unifié », et selon lequel toute personne peut devenir son propre producteur d’énergie grâce à la Powerpack, la batterie ultra-performante au lithium développée par Tesla. Reliées aux panneaux solaires fabriqués et installés par SolarCity sur l’île, 60 d’entre elles y accumulent l’énergie pendant la journée afin de la dispenser matin et soir.Ces batteries accompagnées d’un kit permettant de les installer simplement (contrairement à leur précédent modèle), et ainsi, d’en démocratiser l’utilisation, offrent une autonomie énergétique de trois jours sans le moindre rayon de soleil. Sur cette île au climat particulièrement clément, elles se rechargent entièrement en sept heures. Un système qui, selon Elon Musk, devrait permettre d’économiser environ 440 000 litres de diesel par an.

 

Les batteries d'Elon Musk installées sur l'île au large du Pacifique sud. (Crédit : SolarCity)
Les batteries d'Elon Musk installées sur l'île au large du Pacifique sud. (Crédit : SolarCity)

Les batteries d’Elon Musk installées sur l’île au large du Pacifique sud. (Crédit : SolarCity)

Des performances énergétiques inédites

Cette solution, financée par des opérateurs locaux, conduite par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) et le Département de l’intérieur des États-Unis (DOI), est particulièrement adaptée à une île située à 6 400 kilomètres des côtes américaines, qui était jusqu’ici alimentée en énergie par des groupes électrogènes polluants et coûteux.

« Je me souviens de certaines périodes pendant lesquelles le bateau ne pouvait pas venir jusqu’à nous pendant plus de deux mois, témoigne un habitant sur le blog de SolarCity, or, nous dépendons entièrement de ce bateau, notamment pour notre approvisionnement en gasoil, dont les générateurs ont besoin pour produire de l’électricité. »
Un coup de pub pour la nouvelle entité SolarCity-Tesla ? Certainement, mais aussi la preuve qu’ensemble, elles atteignent des performances énergétiques inédites, et… non-polluantes.

Source : http://www.wedemain.fr/Avec-ses-panneaux-solaires-et-ses-batteries-Elon-Musk-a-rendu-cette-ile-du-Pacifique-autonome_a2294.html

Commentaire ExoPortail :  Cet article est à mettre en lien avec la fusée SpaceX qui fut détruite vraisemblablement par un Ovnis comme le disait Elon Musk lui même . 

En effet à la suite de cet évènement deux versions radicalement opposées avaient vu le jour sur certains sites, l’une qui était que la fusée contenait un satellite secret israélien et une arme de nouvelle génération. La fusée aurait donc été détruite par des forces occultes bienveillantes.

L’autre version ( à savoir de COBRA ) était que SpaceX et Elon Musk était soutenu par l’alliance de l’est et notamment une faction de la famille Dragon et que la fusée fut détruite par un ovnis du groupe « Chimère » (Haute faction négative du groupe militaro-industriel)

Le présent article relatant une bienveillance de Elon Musk irait donc plutôt valider la version de COBRA.

De plus, on peut voir un dragon bleu présent lors d’une conférence de Elon Musk :

capture-decran


S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 848 autres abonnés

Partager l'article :

4 Commentaires

  1. … Utiliser l’Intelligence Artificielle, c’est faire appel au Diable.
    A-t-il dit. Tout en s’associant à (black-)gooogle pour son lancement. Avorté. (?? : Des satellites qui controleraient (aussi) les capacités de l’atmosphère bourrée de chemtrails, nanos, magnétiques, wi-fiques…. :G )
    Hum hum, en nous présentant une belle réalisation de magnat faschiste, le musk du perfide cheval2-3…

  2. Est-ce que vraiment le système « solaire+batterie » d’Elon Musk est une innovation? J’en doute. Les systèmes pour remplacer définitivement l’énergie électrique nucléaire existe déjà depuis longtemps.

    https://www.wired.com/images_blogs/business/2010/02/bloom_server.jpg

    http://images.dailytech.com/nimage/Redox_Power_Finished_System_Wide.png

    Le procédé de Elon Musk est obsolète. Son système est à durée limité et rechargeable. Ce qui n’est pas le cas du système d’électricité illimité par piles à combustible des sociétés américaines « BloomEnergy » créé par le docteur KR. Sridhar, et Redbox Power.

    Bloom Energy Powers eBay’s Utah Data Center

    Bloom Energy Powers Walmart’s Clean Energy Goals

    Bloom Box: The Alternative Energy that Terrifies Obama

    https://www.youtube.com/user/BloomEnergy
    (Chaine Youtube)

    http://www.bloomenergy.com/
    (Site web Officiel)

    http://www.gen42.fr/pile-a-combustible-a-gaz-naturel-bloom-box-des-chiffres/

    Sridhar a été le directeur du Laboratoire des technologies spatiales à l’Université de l’Arizona, où il a également été professeur de l’aérospatiale et de génie mécanique. Il est aujourd’hui le co-fondateur de l’entreprise BloomEnergy.

    En 2001, Sridhar a été co-fondateur de Ion Amérique, plus tard pour devenir Bloom Energy, qui a pour mission de « rendre l’énergie propre et abordable et fiable pour tout le monde sur la terre ». Sridhar est devenu le chef de la direction.

    http://nihonenergy.blogspot.fr/2014/06/bloom-boxes-seen-at-keio-univesrity.html

    (Ci-dessus installation au Japon!)

    Chaque serveur BloomEnergy fournit 200kW de puissance. Assez pour répondre aux besoins de charge de base de 160 maisons moyennes ou un immeuble de bureaux … jour et nuit. Ces Blocs s’installent dans l’empreinte d’un espace de parking automobile standard. Pour plus de puissance, il suffit d’ajouter des serveurs.

    (Magnifiquement beau, esthétique et propre pour l’électricité. N’est-ce pas?!)

    Même le secrétaire à la défense US fut intéressé:
    http://archive.defense.gov/dodcmsshare/photoessay/2013-04/hires_130417-D-NI589-162a.jpg

    Adieu le Nucléaire! Adieu l’extraction du pétrole!

  3. http://www.anguillesousroche.com/wp-content/uploads/2016/11/aquion-salt-water-batteries-how-well-do-they-work.jpg

    Même avec de l’eau salée, on peut avoir de l’électricité pendant 10 ans!

    Une batterie durable à l’eau salée (sans corrosion) et capable d’alimenter votre maison pendant 10 ans
    http://www.anguillesousroche.com/technologie/batterie-deau-salee-durable-sans-corrosion-et-capable-dalimenter-votre-maison-pendant-10-ans/

    Ideale pour une maison à Las Vegas par exemple! 🙂

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.