Attaque chimique à Idlib: Moscou dénonce l’intox propagée par Reuters (2 Articles en 1)

19

Note ExoPortail : Il est très intéressant de voir la synchronicité de cette attaque, en effet nous avons vu la semaine dernière en moins de 24 heures deux déclarations allant dans le sens d’un gros retournement diplomatique des états-unis et de la France vis à vis de Bashar al assad par cet article et celui ci. Il ne fait donc aucun doute que cet attaque chimique sous faux drapeau ( si attaque chimique il y a bien eu ) est là pour saboter tout processus allant dans le sens de l’alliance Syrie-Russie-Chine-Iran qui commençait  prendre beaucoup d’importance dernièrement.


Pas d’armes chimiques, pas d’attaques: Damas rejette les accusations :

Damas ne détient pas d’armes chimiques, et les déclarations au sujet de l’attaque perpétrée dans la province d’Idlib pourraient faire partie d’une campagne de propagande contre l’armée syrienne, a déclaré à Sputnik une source au sein des forces armées syriennes.

L’opposition syrienne a accusé mardi le gouvernement de Bachar el-Assad d’avoir mené à Khan Cheikhoun, dans la province d’Idlib, une attaque « chimique » qui a fait au moins 80 morts et près de 200 blessés. Damas a pour sa part démenti toutes les accusations en raison de leur caractère non fondé.

« L’armée syrienne ne détient pas d’armes chimiques, et elle n’a pas porté de frappes contre la ville de Khan Cheikhoun, dans la province d’Idlib. Toutes les déclarations faites par des groupes terroristes ne correspondent pas à la réalité. C’est la justification de lourdes pertes au cours de la récente offensive de l’armée syrienne dans le quartier nord de Hama », a déclaré à Sputnik une source au sein des forces armées syriennes.

« Il n’est pas exclu qu’ils aient eux-mêmes procédé à l’attaque, dans le but de lancer une campagne de propagande contre l’armée syrienne », a ajouté la source.

Moscou a aussi déclaré ne pas être concerné par les accusations. Selon le ministère russe de la Défense, « aucune frappe aérienne n’a été menée par l’aviation russe dans les environs de Khan Cheikhoun, dans la province d’Idlib ».

L’ONG Human Rights Watch a publié en février dernier un rapport dans lequel elle avait aussi accusé les troupes syriennes d’avoir utilisé à au moins huit reprises en 2016 des armes chimiques en Syrie, notamment dans les zones d’Alep contrôlées par l’opposition. De son côté, le ministère russe de la Défense juge dénuées de tout professionnalisme ces tentatives visant à rejeter la responsabilité sur le gouvernement d’Assad.

Rappelons que l’un des premiers cas d’utilisation des armes chimiques par Daech en Syrie remonte au printemps 2013. Une attaque terroriste au sarin a fait de nombreux morts en été 2013 à la Ghouta orientale. Plusieurs pays ont alors essayé de rejeter la responsabilité sur le président syrien Bachar el-Assad. Les terroristes de Daech ont notamment utilisé des obus chargés de gaz toxique au cours d’une attaque contre une base aérienne de la province syrienne de Deir ez-Zor, en avril 2016, ce qui a provoqué de graves problèmes respiratoires chez les militaires touchés.

La Russie a plusieurs fois appelé la communauté internationale à coordonner ses efforts en vue de mettre fin au terrorisme chimique. Moscou a proposé d’adopter une résolution spéciale du Conseil de sécurité de l’Onu. Malheureusement, les partis pris politiques et la position anti-Assad ont empêché d’adopter cette résolution et d’écarter cette menace.

Source : https://fr.sputniknews.com/international/201704041030747435-damas-armes-chimiques-dementi/

 

Moscou a pointé du doigt les récentes accusations de l’agence Reuters sur l’attaque chimique perpétrée dans la province syrienne d’Idlib. Selon le ministère russe de la Défense, le média britannique «déforme les premières informations propagées par la source».

Le ministère russe de la Défense a annoncé mardi n’avoir porté aucune frappe aérienne dans la zone du village de Khan Cheikhoun, dans la province d’Idlib, où une attaque « chimique » aurait été perpétrée selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

« Les avions russes n’ont mené aucune frappe dans la zone de Khan Cheikhoun, dans la province d’Idlib. En annonçant l’implication des avions russes dans le bombardement de Khan Cheikhoun avec des armes chimiques, l’agence britannique Reuters a réussi à déformer les premières informations propagées par la source — l’Observatoire syrien des droits de l’homme, qui n’avait rien dit à ce sujet », a déclaré le ministère russe de la Défense.

Auparavant, l’agence Reuters, citant l’Observatoire syrien des droits de l’homme, a rapporté que « des avions appartenant au gouvernement russe ou syrien » ont attaqué avec des armes chimiques la ville de Khan Cheikhoun, dans la province d’Idlib. Pourtant, dans son message d’origine, l’OSDH a seulement supposé l’existence des frappes aériennes sans indiquer leur appartenance.

Mardi matin, l’Observatoire syrien des droits de l’homme a annoncé qu’au moins 58 personnes, dont onze enfants, avaient été tuées dans la province d’Idlib (nord-ouest de la Syrie) dans des frappes aériennes.

Damas a également rejeté les accusations concernant l’attaque. Selon une source au sein des forces armées syriennes, Damas ne détient pas d’armes chimiques, et les déclarations au sujet de l’attaque perpétrée dans la province d’Idlib pourraient faire partie d’une « campagne de propagande contre l’armée syrienne ».

Rappelons que l’un des premiers cas d’utilisation des armes chimiques par Daech en Syrie remonte au printemps 2013. Une attaque terroriste au sarin a fait de nombreux morts en été 2013 dans la Ghouta orientale. Plusieurs pays ont alors essayé de rejeter la responsabilité sur le président syrien Bachar el-Assad. Les terroristes de Daech ont notamment utilisé des obus chargés de gaz toxique au cours d’une attaque contre une base aérienne de la province syrienne de Deir ez-Zor, en avril 2016, ce qui a provoqué de graves problèmes respiratoires chez les militaires touchés.

La Russie a plusieurs fois appelé la communauté internationale à coordonner ses efforts en vue de mettre fin au terrorisme chimique. Moscou a proposé d’adopter une résolution spéciale du Conseil de sécurité de l’Onu. Malheureusement, les partis pris politiques et la position anti-Assad ont empêché d’adopter cette résolution et d’écarter cette menace.

Source : https://fr.sputniknews.com/international/201704041030749532-idlib-reuters-intox/

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 893 autres abonnés

Partager l'article :

19 Commentaires

  1. Bonsoir tout le monde,

    Pour ceux qui douterez des cette guerre médiatique sans fois ni loi, de ces mensonges dont sont capables es médias et les gouvernements pour arriver à leur fin, rappelez vous d’une histoire qui est d’une importance capitale pour comprendre :

    Lors de la guerre du Golf, en, dehors des supposé armes de destruction massive que possédait Saddam Hussein dont tout le monde sait maintenant que c’était un énorme mensonge de la part des USA. L’autre facteur qui justifiait cette guerre en Irak qui est à l’origine de toute cette déstabilisation dans cette région c’était que Saddam Hussein terrorisait sa population et avait soit-disant gazé 5000 kurdes (enfants, femmes et hommes) ! Il était même dit que c’était Ali le chimique qui avait exécuté les ordres de Saddam Hussein.

    Or, quelques années plus tard, on a appris de la part de l’avocat de Saddam, Maître Ludot, qu’en fait c’était l’Iran qui avait attaqué ce village et tué ces 5000 habitants. Lors du procès de Saddam Hussein, les diplomates iraniens avaient contacté l’avocat de Saddam pour lui proposer une grosse somme d’argent afin qu’il ne dévoile pas que c’étai l’Iran qui avait attaqué ce village.

    Tout est expliqué par l’avocat de Saddam Hussein dans cette vidéo :

    C’est la même chose, les mêmes manipulations auxquelles nous avons le droit avec la Syrie. Malheureusement, on ne peut constater que les leçons du passé ne sont jamais retenues par la population, par le grand public, qui continue à croire toutes les conneries qu’on leur raconte même s’ ils savent qu’on leur a menti à maintes reprises par le passé.!

    C’est vraiment navrant des fois 🙁

    Nikolas

  2. bonjour,c’est encore de l’intox cette attaque chimique encore de la manipulation pour mettre la faute à bashar al assad qui est derrière toutes ces fausses informations! regardez bien les victimes que l’on vous montre leurs réactions on dirait des gens qui lisent un texte bien appris !l

  3. Le journal l’Express publie aussi des faits mensongers aux français, avec des photos truquées!

    http://zupimages.net/up/17/14/o3yq.jpg

    Pupilles dilatées, convulsions: ce que l’on sait de l’attaque chimique en Syrie
    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/en-syrie-une-attaque-au-gaz-toxique-fait-35-morts_1895568.html

    Le mec respirant de l’oxygène avec un masque dans l’article est bien vivant et en bonne santé! Aucunes larmes ne coulent de ses yeux infectés par le soi-disant gaz chimique, aucunes convulsions. Même l’ONU va croire à cette mascarade grotesque! Que l’express et ses journalistes aillent visiter eux-même l’endroit physique de cette attaque afin de vérifier sa véracité! Et que ce magazine nous ramène de vrais photos de l’incident par la même occasion!

    Nous avons l’habitude de ces mensonges « chimiques » depuis 2012!

    Syrie: Les attaques au gaz 100 % complot (02/12/2012)

    Syrie: Les vidéos des attaques au gaz du 21 Aout 2013 sont fausses

    Syrie: mise en scène des victimes du gaz sarin (21/08/2013)

    • Merci de ton commentaire que j’approuve entièrement. Et si on réfléchit ne serait ce qu’un minimum, comment un gars comme Bashar ferait une telle chose alors qu’il est surveillé, jugé de toute part, et qu’il sait que la moindre faute tout le monde va lui tomber dessus.

      Est-ce que le grand public sera assez intelligent pour se poser les vraies questions, se rappeler de tous ces mensonges et arrêter de se faire enfumer par tous ces journalistes véreux ? Il y en a de plus en plus qui réfléchissent, mais pas assez…

  4. http://zupimages.net/up/17/14/dxd0.jpg

    Quand l’ONU, et TRUMP accusent Obama de n’avoir rien fait contre les armes chimiques, avec Nikki Haley qui montrent de simples photos d’une pseudo attaque chimique devant les membres de l’organisation sans avoir fait aucune enquête séreuse. Elle n’est pas journaliste ni détective.

    Attaque chimique en Syrie : le Conseil de sécurité de l’ONU en quête d’une réponse
    http://www.lemonde.fr/international/article/2017/04/05/le-conseil-de-securite-de-l-onu-en-quete-d-une-reponse-apres-l-attaque-chimique-en-syrie_5106448_3210.html

    http://zupimages.net/up/17/14/jzmj.jpg

    http://zupimages.net/up/17/14/by65.jpg

    http://zupimages.net/up/17/14/jl4t.jpg
    Il parle vachement bien anglais le mec!

    Attaque chimique en Syrie : Donald Trump dénonce un « affront à l’humanité »
    http://www.lemonde.fr/syrie/article/2017/04/05/attaque-chimique-en-syrie-la-france-le-royaume-uni-et-les-etats-unis-presentent-une-resolution-a-l-onu_5106023_1618247.html

    Et maintenant, c’est Le ministre de la Défense israélien Avigdor Lieberman, qui accuse Assad d’avoir ordonné par avions, ces attaques chimiques! On se demande comment depuis Damas!

    Attaque en Syrie: Israël sûr à « 100% » qu’Assad a donné l’ordre
    https://www.lorientlejour.com/article/1045147/attaque-en-syrie-israel-sur-a-100-quassad-a-donne-lordre.html

    « L’attaque a été menée « sur ordre direct et prémédité du président syrien Bachar el-Assad, avec des avions syriens. Je dis cela avec 100% de certitude », a déclaré M. Lieberman au Yediot Aharonot, selon des extraits de son entretien publiés sur le site internet du quotidien israélien.
    Il n’a pas précisé sur quoi se fondait sa certitude. » LOL!

    Nous voyons ici, quel est l’Etat derrière cette fausse attaque chimique bidonnée. N’importe quoi!

    • Le premier affront à l’humanité c’est d’abord d’avoir des cinglés et des gouvernements.Le deuxième c’est l’argent.

  5. Tentative de dernier recours, ils se sont quand même décidé à jeter la petite fiole que tenait entre les mains Colin Powell au siège de l’ONU en 2003…WOW, il vaut mieux en rire même si c’est sérieux !

  6. Tout ça n’est guère rassurant, je pense également que les occidentaux jouent leurs dernières cartes(nous disions la même chose avec Alep mais apparemment nos dirigeants ne lâcheront rien tant que Assad soit obligé de partir ou alors assassiner…) et malheureusement les dernières déclarations de Trump sont assez dangereuses et ne vont absolument pas dans le bon sens!!

  7. http://zupimages.net/up/17/14/q5b7.jpg

    Le journal « Libération » qui publie une photo d’enfants soi-disant ayant été intoxiqué aux armes chimiques. Des enfants sans vie dénudés, posés là, sans explication. Ou a été prise cette photo? Et qui l’a photographié? Pourquoi tous ces enfants sont-ils rangés ici comme du bétail?

  8. Heureusement, les protestations commencent à surgir de partout concernant ces fausses photos et videos d’une soi-disant attaque chimique de Bachar El Assad soutenu par les Russes.

    http://zupimages.net/up/17/14/g4ct.jpg

    Peter Ford, ex-ambassadeur UK en Syrie : Assad n’est pas l’auteur des attaques chimiques
    https://sayed7asan.blogspot.fr/2017/04/peter-ford-ex-ambassader-uk-en-syrie.html

    ATTAQUE CHIMIQUE EN SYRIE: ‘C’EST UN SCÉNARIO PRÉPARÉ PAR L’OCCIDENT »

    (Lol! Dans cette video nous voyons bien, les comédiens « casques blancs » avec leur masque à oxygène habillés en combinaison blanche.)

    InterView, pourquoi accuse t’on Damas des attaques chimiques ? Le 06.04.17

  9. http://zupimages.net/up/17/15/2ygk.jpg

    Selon Thierry Messan la récente pseudo attaque Chimique à Idlib n’est qu’une mise en scène pour forcer les alliés des USA dans la coalition internationale en Syrie/Irak à travailler « contre les utilisateurs d’armes chimiques, c’est-à-dire contre les jihadistes »

    Notamment les alliés comme l’Allemagne, les Britanniques, et la France! Puisque Trump n’a pas licencié un conseiller de Michael T. Flynn

    Et si Trump n’avait pas viré casaque ? par Thierry Meyssan
    https://www.voltairenet.org/article195918.html

    « Tout s’est déroulé comme si la Maison-Blanche avait imaginé une ruse visant à emmener ses alliés dans une guerre contre les utilisateurs d’armes chimiques, c’est-à-dire contre les jihadistes. En effet, à ce jour, selon les Nations unies, les seuls cas établis d’usage de ces armes en Syrie et en Irak leur ont été attribués.

    Au cours des trois derniers mois, les États-Unis ont rompu avec la politique du Républicain George Bush Jr. (qui signa la déclaration de guerre du Syrian Accountablity Act) et de Barack Obama (qui soutint le « printemps arabe », c’est-à-dire la réédition de la « Grande révolte arabe de 1916 » organisée par les Britanniques). Cependant Donald Trump n’était pas parvenu à convaincre ses alliés, notamment allemands, britanniques et français. »

    Souvenons-nous de l’article suivant concernant les armes chimiques:

    Syrie: l’Occident ignore des attaques chimiques perpétrées par les terroristes
    http://stopmensonges.com/syrie-loccident-ignore-des-attaques-chimiques-perpetrees-par-les-terroristes/

    Et quelque part, pour installer une gigantesque confusion dans l’esprit des Saoudiens et des Jésuites. Les véritables maitres-créateurs de DAESH!

    Les 6 positions de l’administration Trump sur la Syrie
    https://www.voltairenet.org/article195943.html

    Mercredi 18 juin 2014 – ISIS?
    https://portail2012-fr.blogspot.fr/2014/06/isis.html

    Est-ce d’ailleurs pour cette raison qu’une base américaine vient à nouveau d’être attaqué près de la frontière syrienne? Non?

    Attaque de Daesh contre les Forces US
    https://www.voltairenet.org/article195923.html

  10. LOL! Rex Tillerson le secrétaire d’Etat de Donald Trump va se rendre ridicule je pense, en revenant aux USA après sa visite à Moscou!

    Accusations de raid chimique en Syrie : pour Assange, «la CIA n’a aucune crédibilité en la matière»
    https://francais.rt.com/international/36809-accusations-raid-chimique-syrie-pour-assange-cia-pas-credible-dans-la-region

    Chef d’Etat-major de Colin Powell : «J’espère que Tillerson va s’excuser auprès de Lavrov»
    https://francais.rt.com/opinions/36796-chef-etat-major-colin-powell-tillerson-excuser-lavrov

    La Syrie, Rex Tillerson et le cortège d’absurdités occidentales
    https://francais.rt.com/opinions/36784-syrie-rex-tillerson-cortege-absurdites-occidentales

    Il va devoir se justifier et s’excuser. C’est sans nul doute pour cette raison que Trump n’est pas venu à Moscou. Pour le tester à distance. Rex Tillerson étant un piont des Rockfeller.

  11. L’ONU et ses technocrates racistes, anti syriens, responsables de la dégradation de la, Syrie et du chaos.

    La preuve:

    Damas a écrit 90 lettres à l’Onu sur les armes chimiques des djihadistes, toutes ignorées
    https://fr.sputniknews.com/international/201704121030871134-damas-onu-djihadistes-armes-chimiques/

    « Depuis des mois, nous avons adressé plus que 90 lettres aux Nations unies, au Conseil de sécurité et à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), sur des informations sur le fait que Daech et Al-Nosra faisaient rentrer des matières chimiques en Syrie afin de les utiliser contre l’armée syrienne. Bizarrement, personne n’a pris la peine de vérifier ça », a déclaré Ayman Soussan pendant le colloque.

Répondre à infoveritas Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.