Après un raid israélien sur Palmyre, Damas affirme avoir abattu un avion, Tel-Aviv dément (2 articles en 1)

11
Des avions de combat israéliens ont attaqué plusieurs cibles en Syrie dans la nuit du 16 au 17 mars et l’un des missiles tirés en représailles a été intercepté, a indiqué l’armée israélienne. La Syrie affirme elle avoir abattu un appareil.

Dans la nuit du 16 au 17 mars, Israël a opéré plusieurs frappes sur des positions syriennes. Damas a alors ordonné à sa défense anti-aérienne de riposter.

Selon les estimations de l’armée israélienne, aucun missile n’aurait réussi à atteindre sa cible, mais l’un d’entre eux aurait été intercepté par le système de défense anti-missile israélien au nord de Jérusalem.

Néanmoins, le haut-commandement de l’armée syrienne a assuré dans un communiqué avoir abattu l’un des appareils ennemi, avant d’en toucher un autre alors que les avions rentraient de leur mission. Une mission que Damas a qualifiée «d’acte d’agression». Au moins une cible militaire aurait été visée par les avions israéliens à proximité de la cité antique de Palmyre, récemment reconquise par l’armée arabe syrienne sur l’Etat islamique.

Par ailleurs, le communiqué diffusé par l’agence gouvernementale syrienne Sana assure que la frappe menée par l’Etat juif aidait Daesh.

«Cette attaque éhontée s’inscrit dans les efforts permanents de l’ennemi sioniste pour soutenir les gangs terroristes de Daesh», a dénoncé l’armée. Damas y réagira «par tous les moyens disponibles», a-t-elle ajouté.

En réaction, l’état-major de Tsahal a affirmé qu’aucun avion de combat n’avait été touché par la défense syrienne. «A aucun moment la sécurité des civils israéliens ou des appareils de l’armée de l’air israélienne n’a été compromise», a déclaré un porte-parole de l’armée.

C’est l’incident le plus sérieux entre les deux pays depuis le début, en 2011, du conflit qui ravage la Syrie.

Source : https://francais.rt.com/international/35346-avions-israeliens-cibles-missiles-antiaeriens-syrie

 

Damas persiste: un avion israélien a bel et bien été abattu:

 

Alors que les militaires israéliens nient les informations diffusées par l’armée syrienne, selon lesquelles un chasseur appartenant aux forces israéliennes aurait été abattu près la ville de Palmyre, les militaires syriens, dans une interview accordée à Sputnik, insistent sur le fait accompli.

L’armée syrienne a annoncé avoir abattu un des quatre avions israéliens qui ont effectué des frappes, dans la nuit du 17 mars, sur plusieurs cibles situées en territoire syrien, en représailles à un raid en Syrie. Néanmoins, Israël nie les faits.

« L’aviation israélienne a violé l’espace aérien syrien à 02h40 (00h40 GMT) dans la région d’Al-Baridzh et s’est dirigée à l’est, près de Palmyre, afin de porter atteinte à des installations militaires syriennes. J’annonce avec certitude que les missiles de l’ennemi n’ont causé aucun dommage à notre territoire, ils n’ont pas atteint leurs cibles », a déclaré à Sputnik le chef d’état-major général des forces armées syriennes Mohammad Abbas.

Le chef d’état-major général a pour sa part annoncé qu’un appareil israélien avait bel et bien été abattu et un autre touché.

« Je pense que la force aérienne israélienne est en état de choc en raison de la célérité, de l’efficacité et de la précision dont a fait preuve l’armée syrienne pour protéger son espace aérien. Nos forces de défense aérienne peuvent suivre l’approche de l’ennemi, même dans le ciel jordanien, et peuvent atteindre une cible à tout moment au-dessus de la Syrie », a-t-il ajouté.

Dans une interview accordée à Sputnik, le colonel et chef du service d’information de l’armée syrienne Samir Suleiman a expliqué que la décision concernant d’éventuelles nouvelles actions de l’armée syrienne contre les attaques israéliennes « ne pouvait être acceptée que par le commandement militaire syrien ».

Les sirènes d’alerte prévenant les populations civiles d’un danger se sont déclenchées dans la nuit du 17 mars dans plusieurs localités de la vallée du Jourdain, qui sépare Israël de la Jordanie et remonte en direction de la Syrie. Des témoins ont fait état de deux explosions qui pourraient expliquer l’entrée en action du système antimissiles.

Des débris de missiles sont retombés à Irbid, dans le nord de la Jordanie, a indiqué l’armée jordanienne.

Cet incident est le plus sérieux entre Israël et son voisin syrien depuis le début de la guerre civile en 2011.

Les deux pays restent officiellement en état de guerre depuis des dizaines d’années. Les relations sont d’autant plus tendues que Damas est soutenu dans sa bataille contre les terroristes par le mouvement chiite libanais Hezbollah et l’Iran, deux grands ennemis d’Israël.

Tout en veillant à ne pas être aspiré dans le conflit du pays voisin, Israël a frappé à plusieurs reprises sur le territoire syrien. Il est cependant exceptionnel qu’Israël confirme sur le coup de tels raids. En avril 2016, le premier ministre Benjamin Netanyahu avait admis qu’Israël avait attaqué des dizaines de convois d’armes en Syrie destinés au Hezbollah.

Israël a aussi régulièrement pris pour cible des positions syriennes sur le plateau du Golan en réponse à des tirs présumés perdus provenant du conflit de l’autre côté de la ligne de démarcation.

Source : https://fr.sputniknews.com/international/201703171030500090-syrie-israel-avion-abattu-confirmation/

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 850 autres abonnés

Partager l'article :

11 Commentaires

  1. Quelle honte d’agir en pleine nuit! Israel comme d’habitude, ment.

    Et le système antimissile installé en israël (le dôme de fer), n’a jamais protégé la population civile juive. Du pur bluff!

    Révélation du complot Dôme de fer d’Israël

  2. Pendant que la coalition US bombarde une mosqué en syrie.

    «Crime de guerre» ? Washington reconnaît une frappe meurtrière sur une mosquée syrienne
    https://francais.rt.com/international/35363-washington-reconnait-frappe-sur-mosquee-syrienne-al-qaida

    C’est bizarre ces images de destruction. Je ne vois aucunes sorte de fumées au-dessus de l’immeuble « mosquée » bombardée. Images présentées par le Pentagone. Où sont les 50 civils tués? Est-ce un cannular?

  3. N’est-ce pas touchant de voir voler ces millions de dollards perdus ? C’est comme des hopitaux volants, des salles d’opération chirurgicales dernier cri en chutes virevoltantes pour s’écraser sur d’autres hopitaux….
    (oui, je sais, c’est un scénario de caricature, mais elle est trop triste pour que je ne m’arrète pas juste après avoir gloussé à son idée, fort velue.)

  4. Tres belles analyes de Bassam Tahhan, analyste franco-syrien, sur cette attaque d’Israel à Palmyre: obtenir des avions furtifs gratuits des USA, tester la Russie, l’Iran, sur la Syrie pour déclencher une 3ième guerre mondiale.


    InterView, Vers un face-à-face russo-israélien ? Le 21.03.17

    Un rêve. Bibi peut être « déboulonner » à tout moment en israel par le milieu politique.

  5. Israel bombardent illégalement un dépôt d’armes du Hezbollah en Syrie, pendant que la Turquie assassinent des Kurdes. Les deux groupes Anti-EI. N’importe quoi!

    Syrie : un raid israélien aurait visé un dépôt d’armes du Hezbollah près de l’aéroport de Damas
    https://francais.rt.com/international/37624-syrie-aeroport-damas-bombarde

    Moscou juge «inacceptables» les frappes turques contre les forces kurdes en Syrie
    https://francais.rt.com/international/37621-frappes-turques-contre-forces-kurdes-syrie-reaction-moscou

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.